Communiqué de presse du 28 janvier 2019 : « Europe : l’heure des frontières »

Communiqué de presse du 28 janvier 2019 : « Europe : l’heure des frontières »

Communiqué de presse du 28 janvier 2019 : « Europe : l’heure des frontières »

L’Institut Iliade organise son VIe colloque annuel le 6 avril prochain à Paris, « Europe : l’heure des frontières ».

La révolte des Gilets Jaunes, qui dépasse les fron­tières hexa­go­nales, atteste de la per­ma­nence d’un peuple réel, enra­ci­né, atta­ché à ses liber­tés concrètes et à sa légi­time digni­té. Loin du « grand débat natio­nal » impo­sé par l’Élysée et ses com­mu­ni­cants, ce sont les élec­tions euro­péennes du 26 mai 2019 qui auront valeur de réfé­ren­dum, pour affir­mer le droit des peuples euro­péens à l’identité, la liber­té et la sécu­ri­té. Cette échéance doit être l’occasion de reve­nir à l’essentiel, ce besoin de fron­tières qui ne se réduit pas à un désir de pro­tec­tion, de régu­la­tion : comme l’avait bien vu Domi­nique Ven­ner dans sa der­nière lettre du 21 mai 2013, seule une « rup­ture avec la méta­phy­sique de l’illimité » est à même d’assurer notre future renais­sance.

C’est à cet impé­ra­tif que s’attachera le col­loque annuel de l’Institut Iliade pour la longue mémoire euro­péenne, orga­ni­sé same­di 6 avril 2019 à par­tir de 10h à la Mai­son de la Chi­mie, 28 Rue Saint Domi­nique, 75007 Paris.

La jour­née est divi­sée en deux séquences. La mati­née (10h00-12h30) expo­se­ra les fon­de­ments cultu­rels, onto­lo­giques, phi­lo­so­phiques et géo­po­li­tiques jus­ti­fiant l’idée même de « fron­tière » pour les Euro­péens, de leur uni­vers men­tal à leur impé­ra­tif de puis­sance. Inter­vien­dront notam­ment Phi­lippe Conrad (his­to­rien, pré­sident de l’Institut Iliade), Jean-Fran­çois Gau­tier (doc­teur en phi­lo­so­phie, essayiste, inter­ve­nant aux cycles de for­ma­tion de l’Iliade), Edouard Cha­not (jour­na­liste chez Sput­nik, cofon­da­teur de l’Institut Clis­thène), Jean-Phi­lippe Anto­ni (pro­fes­seur de géo­gra­phie à l’université de Bour­gogne), Romain Espi­no (porte-parole de Géné­ra­tion Iden­ti­taire), ain­si que Vicen­zo Sofo (fon­da­teur du think tank Il Tali­ba­no, Ita­lie), qui assu­re­ra la conclu­sion de cette pre­mière séquence, où seront éga­le­ment pro­je­tés un repor­tage vidéo sur le réveil natio­nal et iden­ti­taire qui s’exprime actuel­le­ment en Pologne et un dia­po­ra­ma illus­trant l’extension de la culture euro­péenne dans son espace natu­rel, sur la longue durée : L’Europe, 3000 ans d’architecture (Anne-Laure Blanc).

L’après-midi (14h00-18h30) explo­re­ra les voies et moyens de défendre l’Europe et ses fron­tières, en mobi­li­sant à la fois notre longue mémoire — notam­ment d’opposition à l’islam — et l’actualité poli­tique — où l’opposition à l’invasion migra­toire appa­raît comme le prin­ci­pal car­bu­rant de la mon­tée des « popu­lismes » et de l’avènement de « démo­cra­ties illi­bé­rales ». Pren­dront notam­ment la parole Jean-Yves Le Gal­lou (essayiste, pré­sident de la fon­da­tion Pole­mia et cofon­da­teur de l’Institut Iliade), Thi­bault Mer­cier (avo­cat au bar­reau de Paris, cofon­da­teur du cercle Droit & Liber­té, audi­teur de l’Institut Iliade), Lio­nel Ron­douin (nor­ma­lien, ancien offi­cier para­chu­tiste, char­gé de cours en écoles de mana­ge­ment — dont l’ISSEP), Koen Dillen (ancien dépu­té euro­péen, Flandre) et Alain de Benoist (phi­lo­sophe et essayiste). La conclu­sion sera assu­rée par Benoît Couë­toux, secré­taire géné­ral de l’Institut Iliade. Ces inter­ven­tions seront entre­cou­pées de diverses ani­ma­tions et illus­tra­tions, notam­ment une vidéo sur l’Allemagne ou « le réveil d’un peuple », pré­sen­tée par Fran­çois Savy, et une autre sur le des­tin des « Euro­péens d’au-delà des mers ».

Véri­table opé­ra euro­péen au sens de « spec­tacle total » alliant confé­rences, vidéos, inter­mèdes artis­tiques, échanges com­mu­nau­taires, stands de créa­teurs et écri­vains, ce col­loque consti­tue la mani­fes­ta­tion publique annuelle de l’Institut Iliade. Il s’est rapi­de­ment impo­sé comme l’un des plus impor­tants ras­sem­ble­ments des par­ti­sans de l’identité natio­nale et euro­péenne avec, à chaque édi­tion, plus de 1 000 par­ti­ci­pants dési­reux d’explorer les pistes du néces­saire réveil de notre civi­li­sa­tion, d’échanger et de se retrou­ver, dans la convi­via­li­té d’une com­mu­nau­té ain­si refor­mée.

L’édition 2019 sera l’occasion de pré­sen­ter en exclu­si­vi­té le troi­sième ouvrage édi­té par l’Iliade chez Pierre-Guillaume de Roux : Athé­na à la borne. Dis­cri­mi­ner ou dis­pa­raître ? Plai­doyer court et acces­sible pour la défense des peuples, de leur diver­si­té et de leur iden­ti­té, ce livre de l’avocat Thi­bault Mer­cier s’appuie sur de nom­breuses sources phi­lo­so­phiques, juri­diques et socio­lo­giques pour attes­ter que le recours aux fron­tières est plus que jamais d’actualité, à l’heure où les peuples se battent pour ne pas dis­pa­raître. Un vibrant appel à la notion de limite, qui nous rap­pelle que l’homme est un indi­vi­du fini dont la volon­té ne peut être abso­lue, et que la « dis­cri­mi­na­tion » aujourd’hui hon­nie est tout sim­ple­ment le fon­de­ment de la vie.

Contact, demandes d’interviews et ren­sei­gne­ments com­plé­men­taires : contact@institut-iliade.com

Billetterie

Billet­te­rie Wee­zevent