Accueil | 2017 : Euro­péens, trans­mettre ou dis­pa­raître

2017 : Européens, transmettre ou disparaître

Dans le monde qui vient, pour continuer à exister, il faudra plus que jamais savoir qui l’on est et d’où l’on vient. En France même, le combat politique et celui des idées est un « combat de civilisation ».

Ce qui se joue, c’est la nécessité pour les Français et les Européens de renouer avec le fil de leur tradition, que Dominique Venner définissait comme « ce qui persévère et traverse le temps, ce qui reste immuable et qui toujours peut renaître en dépit des contours mouvants, des signes de reflux et de déclin ».

Programme

La jour­née est divi­sée en deux séquences. La mati­née (10h-12h30) dres­se­ra le cadre de l’analyse, et plus par­ti­cu­liè­re­ment la crise de la trans­mis­sion. Après une intro­duc­tion de Gré­goire Gam­bier et une mise en pers­pec­tive pro­po­sée par Phi­lippe Conrad, pré­sident de l’Institut Iliade (« L’Héritage euro­péen, le connaître, le trans­mettre »), Fran­çois Bous­quet abor­de­ra « les ori­gines du désastre : l’idéologie de la décons­truc­tion », avant une table ronde consa­crée à l’impasse de l’école répu­bli­caine, réunis­sant autour de Char­lotte d’Ornellas, le délé­gué géné­ral de SOS Edu­ca­tion Jean-Paul Mon­gin (« L’Education natio­nale : un outil idéo­lo­gique »), Fran­çoise Can­de­lier, ins­ti­tu­trice et créa­trice d’une école hors contrat (« Les écoles hors contrat, lieux de résis­tance et de trans­mis­sion »), l’enseignant et essayiste Jean-Fran­çois Che­main (« L’Education natio­nale au miroir de l’éducation antique »). Cette mati­née se conclu­ra sur une évo­ca­tion sti­mu­lante, issue de l’histoire : « Aris­tote au Mont Saint-Michel, com­ment la tra­di­tion grecque s’est trans­mise au Moyen Age ? ».

L’après-midi (14h-18h30) explo­re­ra les dif­fé­rentes voies pos­sibles du res­sour­ce­ment. Inter­vien­dront ain­si Phi­lippe Chris­tèle (« Révé­ler et trans­mettre les valeurs du chef : éloge incon­gru de l’entreprise »), Chris­to­pher Gérard (« Pai­deia : la trans­mis­sion comme acte révo­lu­tion­naire »), Jean-Fran­çois Gau­tier (« La trans­mis­sion par le patri­moine musi­cal »), Lio­nel Ron­douin (« Quel récit civi­li­sa­tion­nel pour les Euro­péens ? ») et Jean-Yves Le Gal­lou (« Face au ‘der­nier homme’, le recours à la civi­li­sa­tion »). Ces inter­ven­tions seront entre­cou­pées d’illustrations concrètes et de deux tables rondes. L’une, ani­mée par Patrick Péhèle, réuni­ra des repré­sen­tantes des Anti­gones pour évo­quer « le retour des femmes » dans l’œuvre de trans­mis­sion. L’autre trai­te­ra, autour d’Aloy­sia Bies­sy, de la Pai­deia pour « for­mer le corps, l’âme et l’esprit », avec l’essayiste et blo­gueuse Anne-Laure Blanc (« Le conte, loin­taine mémoire et per­ma­nence vivante »), le chef d’entreprise et res­pon­sable d’un mou­ve­ment scout Hadrien Vico (« Le scou­tisme, école de la vie et du carac­tère ») et le maître arti­san alle­mand Harald Bosch (« Com­pa­gnon­nage et arti­sa­nat d’art »).

Avec ses séances de dédi­caces et davan­tage encore de stands, l’édition 2017 sera l’occasion de pré­sen­ter en exclu­si­vi­té :

  • Le pro­chain film de l’Iliade à des­ti­na­tion des réseaux sociaux : « Euro­péen, ton soleil revient !»
  • Le pre­mier ouvrage co-édi­té par l’Iliade et Pierre-Guillaume de Roux : Le chant des alouettes. Cette antho­lo­gie poé­tique consti­tue le pro­lon­ge­ment du tra­vail réa­li­sé par Thi­baud Cas­sel dans le cadre de sa for­ma­tion au sein de l’Institut.

Documents

Affiche

Audio

Vidéos

Livr’Arbitres

Livr’Arbitres, Hors-série numéro 4 : « Transmettre ou disparaître »

Livr’Arbitres, Hors-série numé­ro 4 : « Trans­mettre ou dis­pa­raître »

À l’occasion de la tenue à Paris du col­loque de l’institut Iliade sur le thème « Euro­péens : trans­mettre ou dis­pa­raître », la revue lit­té­raire « Livr’arbitres » sor­tir un numé­ro hors-série dédié à cette thé­ma­tique.

Ce numé­ro sera pré­sen­té et offert à la vente lors du col­loque, le same­di 18 mars 2017, à par­tir de 10 heures, à la Mai­son de la Chi­mie (28 Rue Saint Domi­nique, 75007 Paris).

« Livr’Arbitres », Hors-série numé­ro 4, Prin­temps 2017, 10 euros.

Textes

Anne-Laure Blanc : Le conte, lointaine mémoire et permanence vivante

Anne-Laure Blanc, qui anime le blog Chouette, un livre !, spé­cia­li­sé dans la lit­té­ra­ture de jeu­nesse, dresse ici un constat somme toute ras­su­rant : si le conte de fées et le récit mer­veilleux sont aujourd’hui encore en bonne san­té, c’est notam­ment parce qu’ils sont per­pé­tuel­le­ment là où on ne les attend pas. Revue de quelques para­doxes.
Lire la suite
Anne-Laure Blanc : Le conte, lointaine mémoire et permanence vivante

Vidéo : Europe, ton soleil revient !

Ciel gris, terre froide. Jours cré­pus­cu­laires. De la forêt plu­vieuse sur­gissent de jeunes Euro­péens. Ils forment le cercle dans une clai­rière, se réchauffent aux flammes. Ils parlent, se sou­rient, sont heu­reux d’être ensemble.
Lire la suite
Vidéo : Europe, ton soleil revient !

Photos