Institut ILIADE
Institut ILIADE
Col­loque 2020
La nature comme socle

L’heure est venue de remettre l’écologie à l’endroit. Prendre la nature comme socle, c’est recon­naître la diver­si­té du monde : la dif­fé­rence des sexes, la plu­ra­li­té des peuples et des cultures, la varié­té des pay­sages. C’est recon­naître les lois de la filia­tion.

L’heure est venue de remettre l’écologie à l’endroit. Prendre la nature comme socle, c’est recon­naître la diver­si­té du monde : la dif­fé­rence des sexes, la plu­ra­li­té des peuples et des cultures, la varié­té des pay­sages. C’est recon­naître les lois de la filia­tion.

L’heure est venue de remettre l’écologie à l’endroit. Prendre la nature comme socle, c’est recon­naître la diver­si­té du monde : la dif­fé­rence des sexes, la plu­ra­li­té des peuples et des cultures, la varié­té des pay­sages. C’est recon­naître les lois de la filia­tion.

C’est consen­tir à rece­voir et à don­ner la vie. Entre chaque peuple et la terre qu’il habite existe un lien immé­mo­rial : la nature est le socle de notre iden­ti­té, le lieu où se dévoile notre vision du sacré et l’espace au sein duquel s’ordonne notre cité.

Thi­bault Mer­cier
Athé­na à la borne

L’Institut Iliade publie un nou­vel ouvrage de lutte contre la pen­sée conforme. Dis­cri­mi­ner ou dis­pa­raître ? Un plai­doyer pour la défense des peuples, de leur diver­si­té, de leur iden­ti­té !

Athéna à la borne
FORMATION
L’école des cadres de la Renais­sance euro­péenne

La for­ma­tion consti­tue l’une des mis­sions prin­ci­pales de l’ILIADE — Ins­ti­tut pour la longue mémoire euro­péenne. Com­plé­men­taire d’autres ini­tia­tives de même nature, elle se carac­té­rise par son exi­gence et son ori­gi­na­li­té. Avec un objec­tif ambi­tieux : faire émer­ger une nou­velle géné­ra­tion d’acteurs du réveil des peuples et des nations d’Europe, afin de com­battre le risque de « grand effa­ce­ment » de notre civi­li­sa­tion et de renouer le fil de notre iden­ti­té com­mune.

Col­lec­tif
Ce que nous sommes

Ce pre­mier mani­feste de l’Institut ILIADE réunit un ensemble de textes ori­gi­naux et fon­da­teurs, expri­mant une vision du monde cohé­rente, cen­trée sur la figure pérenne de l’homme euro­péen.

Ce que nous sommes
Thi­baud Cas­sel
Le chant des alouettes

La connais­sance de l’histoire et des valeurs de la civi­li­sa­tion euro­péenne ne peut faire l’impasse sur l’appréhension de l’univers esthé­tique propre aux Euro­péens. Et l’on sait depuis « le divin Homère » que cet uni­vers s’exprime aus­si par la voix des aèdes.

Le chant des alouettes
previous arrownext arrow
Slider
Dis­cri­mi­ner ou dis­pa­raître
Athé­na à la borne
Athéna à la borne
FORMATION
L’école des cadres de la Renais­sance euro­péenne

La for­ma­tion consti­tue l’une des mis­sions prin­ci­pales de l’ILIADE, avec pour objec­tif de faire émer­ger une nou­velle géné­ra­tion d’acteurs du réveil des peuples d’Europe.

previous arrownext arrow
Slider

Cita­tion du jour

L’individu qui vient au monde dans une « civilisation » trouve incomparablement plus qu’il n’apporte. Une disproportion qu’il faut appeler infinie s’est établie entre la propre valeur de chaque individu et l’accumulation des valeurs au milieu desquelles il surgit… Le civilisé, parce qu’il est civilisé, a beaucoup plus d’obligations envers la société que celle-ci ne saurait en avoir jamais envers lui.”
Charles Maurras, Mes idées politiques, 1937

Sykelgaite de Salerne (1040 ? – 1090)

Le par­cours de Sykel­gaite et son union avec Robert Guis­card ont mar­qué l’Europe. Par leur union et leurs conquêtes, ils ont contri­bué à jeter les fon­de­ments d’un véri­table royaume, com­pre­nant la Sicile et tout le sud de l’Italie.
Lire la suite
Sykelgaite de Salerne (1040 ? – 1090)

Promenade historique dans la Montagne d’Auxois

L’Auxois recouvre la par­tie ouest du dépar­te­ment de la Côte‑d’Or. C’est un pays de col­lines douces, de terres argi­leuses et grasses, en grande par­tie recou­vert de prés et de bois. Notre iti­né­raire nous emmène plus pré­ci­sé­ment dans le Haut-Auxois, au nord-est de la région.

Ballenberg, une ode à l’architecture rurale suisse

Le « Musée suisse en plein air » de Bal­len­berg se situe au cœur de la Suisse alé­ma­nique, à quelques kilo­mètres du lac de Brienz et de Mei­rin­gen.

Ça tombe comme à Gravelotte

Récem­ment encore, l’expression « ça tombe comme à Gra­ve­lotte » était uti­li­sée pour évo­quer une pluie abon­dante, pour qua­li­fier une suc­ces­sion de catas­trophes ou encore une répé­ti­tion.

Meudon, sur les pas de Wagner, de Rodin et de Céline

« La grande joie de Rodin est main­te­nant d’acheter des beaux antiques ; aus­si Meu­don est plein de choses mer­veilleuses, de vieilles pierres bri­sées, dans le jar­din, […] les ate­liers et les pièces de tra­vail. » Rai­ner Maria Rilke

A la recherche des dieux celtes du Donon

Les pre­miers signes de pré­sence humaine au Donon remontent à 3 000 ans avant notre ère. De la Pré­his­toire à l’Antiquité, le som­met a occu­pé un double rôle : place forte et lieu de culte.

La valse viennoise. Deuxième partie

À Vienne, au seuil du XIXe siècle, la musique est par­tout. Eduard Bauern­feld, un obser­va­teur de l’époque, note : « Chaque coin est plein de musi­ciens qui jouent pour le peuple. Per­sonne ne veut man­ger son Bratl à l’auberge, s’il n’y a pas en même temps de la musique. »
Lire la suite
La valse viennoise. Deuxième partie

Le vin, face verticale

La gran­deur du vin, pour peu qu’il soit réa­li­sé dans les règles de l’art, réside dans le mes­sage qu’il est capable de nous déli­vrer, un mes­sage pro­fond qui nous parle de ter­roir.
Lire la suite
Le vin, face verticale

La valse viennoise. Première partie

La valse vien­noise, danse du patri­moine euro­péen, est sou­vent repré­sen­tée comme une danse aris­to­cra­tique ou bour­geoise, un sym­bole de la haute socié­té. Mais qu’en est-il vrai­ment ?
Lire la suite
La valse viennoise. Première partie

Promenade historique dans la Montagne d’Auxois

L’Auxois recouvre la par­tie ouest du dépar­te­ment de la Côte‑d’Or. C’est un pays de col­lines douces, de terres argi­leuses et grasses, en grande par­tie recou­vert de prés et de bois. Notre iti­né­raire nous emmène plus pré­ci­sé­ment dans le Haut-Auxois, au nord-est de la région.
Lire la suite
Promenade historique dans la Montagne d’Auxois

L’Epiphanie

L’Epiphanie, du grec epi­he­nia « appa­ri­tion », qui célé­brait à l’origine la Nati­vi­té, hono­rait au XVe siècle le sou­ve­nir du bap­tême du Christ, mais aus­si son pre­mier miracle et l’adoration des mages.
Lire la suite
L’Epiphanie

Sykelgaite de Salerne (1040 ? – 1090)

Le par­cours de Sykel­gaite et son union avec Robert Guis­card ont mar­qué l’Europe. Par leur union et leurs conquêtes, ils ont contri­bué à jeter les fon­de­ments d’un véri­table royaume, com­pre­nant la Sicile et tout le sud de l’Italie.
Lire la suite
Sykelgaite de Salerne (1040 ? – 1090)

La valse viennoise. Deuxième partie

À Vienne, au seuil du XIXe siècle, la musique est par­tout. Eduard Bauern­feld, un obser­va­teur de l’époque, note : « Chaque coin est plein de musi­ciens qui jouent pour le peuple. Per­sonne ne veut man­ger son Bratl à l’auberge, s’il n’y a pas en même temps de la musique. »
Lire la suite
La valse viennoise. Deuxième partie

Marguerite Porete

Dif­fi­cile aujourd’hui d’imaginer à quel point les écrits et la pen­sée de cette mys­tique ont pu cho­quer les auto­ri­tés ecclé­sias­tiques du XIIIe siècle. La pos­té­ri­té n’a pour­tant rete­nu que très peu d’élé­ments bio­gra­phiques sur cette femme dont l’œuvre sus­ci­ta une telle contro­verse.
Lire la suite
Marguerite Porete

Le vin, face verticale

La gran­deur du vin, pour peu qu’il soit réa­li­sé dans les règles de l’art, réside dans le mes­sage qu’il est capable de nous déli­vrer, un mes­sage pro­fond qui nous parle de ter­roir.
Lire la suite
Le vin, face verticale

La valse viennoise. Première partie

La valse vien­noise, danse du patri­moine euro­péen, est sou­vent repré­sen­tée comme une danse aris­to­cra­tique ou bour­geoise, un sym­bole de la haute socié­té. Mais qu’en est-il vrai­ment ?
Lire la suite
La valse viennoise. Première partie

Promenade historique dans la Montagne d’Auxois

L’Auxois recouvre la par­tie ouest du dépar­te­ment de la Côte‑d’Or. C’est un pays de col­lines douces, de terres argi­leuses et grasses, en grande par­tie recou­vert de prés et de bois. Notre iti­né­raire nous emmène plus pré­ci­sé­ment dans le Haut-Auxois, au nord-est de la région.
Lire la suite
Promenade historique dans la Montagne d’Auxois

L’Institut ILIADE sur les ondes

L’Institut ILIADE
sur les ondes

Formation

La for­ma­tion consti­tue l’une des mis­sions prin­ci­pales de l’Institut ILIADE. Com­plé­men­taire d’autres ini­tia­tives, elle se carac­té­rise par son exi­gence et son ori­gi­na­li­té.

Son objec­tif est ambi­tieux : faire émer­ger une nou­velle géné­ra­tion d’acteurs du réveil des peuples et des nations d’Europe, afin de com­battre le risque de « grand effa­ce­ment » de notre civi­li­sa­tion et de renouer le fil de notre iden­ti­té com­mune.