Archives

Toutes les publications en ligne comportant le tag ‘Anne-Laure Blanc’

  • Communiqué de presse du 28 janvier 2019 : « Europe : l’heure des frontières »

    Communiqué de presse du 28 janvier 2019 : « Europe : l’heure des frontières »

    La révolte des Gilets Jaunes, qui dépasse les fron­tières hexa­go­nales, atteste de la per­ma­nence d’un peuple réel, enra­ci­né, atta­ché à ses liber­tés concrètes et à sa légi­time digni­té. Loin du « grand débat natio­nal » impo­sé par l’Élysée et ses com­mu­ni­cants, ce sont les élec­tions euro­péennes du 26 mai 2019 qui auront valeur de réfé­ren­dum, pour affir­mer le droit des peuples euro­péens à l’identité, la liber­té et la sécu­ri­té.

    Lire la suite
  • « Une bibliothèque idéale. Que lire de 0 à 16 ans »

    « Une bibliothèque idéale. Que lire de 0 à 16 ans ? »

    Face à l’ahurissement des écrans et au grand vide de la (dés)éducation natio­nale, ce guide de lec­ture à des­ti­na­tion des parents et des ensei­gnants repré­sente une bouf­fée d’air pur pour tous ceux qui cherchent à résis­ter à la grande entre­prise de décul­tu­ra­tion de la jeu­nesse euro­péenne.

    Lire la suite
  • #ColloqueILIADE : Le conte, lointaine mémoire et permanence vivante

    #ColloqueILIADE : Le conte, lointaine mémoire et permanence vivante

    Anne-Laure Blanc, qui anime le blog Chouette, un livre, spé­cia­li­sé dans la lit­té­ra­ture de jeu­nesse, dresse ici un constat somme toute ras­su­rant : si le conte de fées et le récit mer­veilleux sont aujourd’hui encore en bonne san­té, c’est notam­ment parce qu’ils sont per­pé­tuel­le­ment là où on ne les attend pas. Revue de quelques para­doxes.

    Lire la suite
  • Communiqué de presse du 13 février 2017 : « Européens : transmettre ou disparaître »

    Communiqué de presse du 13 février 2017 : « Européens : transmettre ou disparaître »

    Dans le monde qui vient, pour conti­nuer à exis­ter, il fau­dra plus que jamais savoir qui l’on est et d’où l’on vient. En France même, le com­bat poli­tique et celui des idées est un « com­bat de civi­li­sa­tion ». Ce qui se joue, c’est la néces­si­té pour les Fran­çais et les Euro­péens de renouer avec le fil de leur tra­di­tion, que Domi­nique Ven­ner défi­nis­sait comme « ce qui per­sé­vère et tra­verse le temps, ce qui reste immuable et qui tou­jours peut renaître en dépit des contours mou­vants, des signes de reflux et de déclin ».

    Lire la suite