Institut ILIADE
Institut ILIADE

Accueil | Editions | Parution : L’identité, socle de la cité. Réconcilier ethnos et polis

Parution : L’identité, socle de la cité. Réconcilier ethnos et polis

Dans le sillage d’Ernest Renan, Henri Levavasseur nous rappelle que c’est la conscience d’une origine commune, conjuguée à la volonté d’un destin commun, qui assure la cohésion d’un peuple.

Parution : L’identité, socle de la cité. Réconcilier ethnos et polis

Les peuples européens, confrontés depuis cinquante ans à l’arrivée massive de populations exogènes, sont aujourd’hui sommés de renoncer à leur identité ethnique et culturelle. Ils se voient imposer un nouveau modèle de société cosmopolite, fondé sur l’adhésion à des « pseudo-valeurs » abstraites et universelles.

Or, la rupture entre communauté ethnique et communauté civique menace la survie de nos nations.

Henri Levavasseur nous invite à reprendre collectivement conscience de « ce que nous sommes », afin de refonder la cité sur le socle de l’identité.

Comme tous les peuples d’Europe, les Français doivent réapprendre à penser leur identité propre. Ils doivent pour cela libérer leur esprit de l’idéologie universaliste. Car l’identité des peuples résulte d’un double héritage, culturel et biologique : l’héritage d’une langue et d’une culture, associé à l’héritage de l’hérédité et du patrimoine génétique. L’identité ethnique, c’est aussi la fidélité à une éthique, c’est-à-dire à des mœurs, à une manière d’être spécifiques.

Dans le sillage d’Ernest Renan, Henri Levavasseur nous rappelle que c’est la conscience d’une origine commune, conjuguée à la volonté d’un destin commun, qui assure la cohésion d’un peuple.

Depuis plus de cinq mille ans, les peuples d’Europe sont porteurs d’un héritage ethnique et culturel spécifique, issu d’un creuset commun. Nos peuples sont fondés à transmettre cet héritage sur l’espace géographique qu’ils ont façonné à leur mesure, dans le cadre civilisationnel qui est le leur.

Cet héritage n’est pas un témoignage figé du passé. C’est un potentiel, qui permet d’exprimer notre génie propre. Cet héritage est notre avenir.

Alors que le modèle de l’Occident libéral, victime de ses propres contradictions et du chaos qu’il a lui-même semé, est aujourd’hui au bord de l’implosion, Henri Levavasseur nous invite à former une avant-garde en renouant avec cet héritage, pour écrire le chapitre suivant de l’histoire de l’Europe.

Jean-Yves Le Gallou

À propos de l’auteur

Henri Levavasseur est docteur en histoire, médiéviste et germaniste.

Il a notamment collaboré à La Nouvelle Revue d’histoire, ainsi qu’à deux ouvrages édités par l’Institut Iliade : Ce que nous sommes – Aux sources de l’identité européenne (Pierre-Guillaume de Roux, 2018), et Nature, excellence, beauté – Pour un réveil européen (La Nouvelle Librairie, 2020).

Il a également contribué à La Bibliothèque du jeune Européen, recueil dirigé par Alain de Benoist et Guillaume Travers (Le Rocher, 2020).

À propos de la Collection Cartouches

La collection Cartouches de l’Institut Iliade, publiée aux éditions de la Nouvelle Librairie, et dirigée par Guillaume Travers, vise à réunir de brefs textes utiles à la poursuite de combats politiques et métapolitiques. Dans un style incisif, ces essais sont autant de munitions intellectuelles pour inspirer la vie et l’action militante des jeunes Européens. Ils manifestent le souci permanent d’allier esthétique et éthique, posent des repères et proposent des réflexions qui doivent guider l’action. A ce titre, ils sont particulièrement précieux pour de jeunes hommes et femmes en quête de valeurs, de racines, de transmission. Les “cartouches” de l’Institut Iliade sont polies et ajustées pour faire face aux enjeux de notre temps.

Éléments techniques

L’identité, socle de la cité. Réconcilier ethos et polis, Henri Levavasseur, La Nouvelle Librairie éditions, 2021, 82p. 7 €. ISBN : 978-2-491446-39-0