Politiquement correct : l’éditorial d’Alain de Benoist dans Eléments (n°180)

Dans le passé, le « politiquement correct » a pu simplement agacer ou faire rire. On avait tort. À l’instar de la Novlangue orwellienne, il vise à changer le sens des mots afin de changer (et contrôler) les pensées.
Lire la suite