Institut ILIADE
Institut ILIADE

Accueil | Editions | Entretien avec Anne-Laure Blanc, responsable des éditions Jeunesse de La Nouvelle Librairie

Entretien avec Anne-Laure Blanc, responsable des éditions Jeunesse de La Nouvelle Librairie

Des récits bien menés dans une langue correcte et vivante, une vision du monde énergique, où s’expriment la joie de vivre, l’esprit d’aventure et l’enthousiasme propres à l’enfance. La meilleure recette pour faire aimer la lecture aux enfants !

L’Institut ILIADE a inauguré en 2020, en partenariat avec La Nouvelle Librairie, une collection à destination des plus jeunes, dirigée par Anne-Laure Blanc, membre du premier cercle de l’Institut ILIADE. Nous publions ci-dessous un entretien qu’elle a accordé à Breizh-Info à l’occasion du lancement des quatre premiers albums.

Breizh-info.com : Quelles sont vos pre­mières paru­tions ? En quoi l’Antiquité est-elle une période fon­da­men­tale à ensei­gner à nos enfants ?

Anne-Laure Blanc : Nous avons choi­si de faire paraître simul­ta­né­ment quatre albums : « Athé­na, la déesse aux mille facettes », par Gudrun Guillaume et Gal­lic ; « Les douze tra­vaux d’Hercule », par votre ser­vante et Willy ; « Bren­nos, le san­glier de Condate », par Jean-Bap­tiste Lapierre et Arnaud Jos­se­lin ; enfin, un album à colo­rier « Je découvre et le colo­rie les cos­tumes euro­péens », par Mathilde Beaudoire.

Qu’elle soit grecque, avec Athé­na et Hercule/Héraklès, ou gau­loise, avec l’histoire de ce san­glier bien déci­dé à deve­nir cou­ra­geux, l’Antiquité est une source inépui­sable d’aventures extra­or­di­naires. C’est pour­quoi nous avons choi­si de mettre en images les mythes fon­da­teurs les plus célèbres de notre belle Europe. Les enfants adorent entendre des récits où appa­raissent des monstres vain­cus par des héros aux­quels ils s’identifient volon­tiers ! Ils aiment aus­si les che­va­liers, les explo­ra­teurs, les pays légen­daires d’autrefois et de demain… Pour vous dire que nous ne man­quons pas d’inspiration ! Cela dit, nos albums sont avant tout des albums « plai­sir » à décou­vrir en famille, ce ne sont pas des livres sco­laires. Pour les plus jeunes, ils seront lus à haute voix par les adultes. Puis les enfants pour­ront les déchif­frer eux-mêmes.

Breizh-info.com : Cette col­lec­tion révèle aus­si de nou­veaux talents, tout droit sor­tis des for­ma­tions de l’Iliade. C’est un véri­table réseau qui se met en branle, non ?

Anne-Laure Blanc : Oui, bien sûr, nous avons eu à cœur de révé­ler de jeunes auteurs et illus­tra­teurs talen­tueux. Mais ils ne viennent pas tous des for­ma­tions assu­rées par l’Institut Iliade ! Loin de là ! Le réseau va très vite s’élargir, je l’espère, à toutes les bonnes volon­tés et à tous les talents. Il sera de plus en plus impor­tant de tra­vailler en réseau, à des pro­jets com­muns, non seule­ment pour nos familles mais pour tous ceux, et ils sont nom­breux, qui cherchent le meilleur pour leurs enfants. Nous veille­rons donc à ne pas res­ter dans un entre-soi réduc­teur. Nous sou­hai­tons élar­gir notre lec­to­rat à toutes les familles qui par­tagent le même constat : que lire à leurs jeunes enfants, que faire lire aux plus grands ? Quand la lec­ture est de plus en plus concur­ren­cée par d’autres acti­vi­tés – à com­men­cer par une addic­tion néfaste aux écrans -, il s’agit d’offrir aux enfants des lec­tures qui vont vrai­ment les pas­sion­ner. Pari dif­fi­cile que nous avons sou­hai­té rele­ver en créant le domaine « Jeu­nesse » des Édi­tions de la Nou­velle Librai­rie. Je pré­cise que notre pro­jet est de venir com­plé­ter l’offre exis­tante en lit­té­ra­ture jeu­nesse, que ce soit chez les « grands » édi­teurs, chez Téqui, Via Roma­na, Auda Isarn ou aux édi­tions du Triomphe.

Breizh-info.com : Ne pen­sez-vous pas qu’il manque une (ou des) revues jeu­nesse, pour contre­car­rer les mes­sages sub­li­mi­naux que l’on peut aper­ce­voir dans le jour­nal de Mickey, Spi­rou, ou d’autres clas­siques pour enfants ? Est-ce un pro­jet qui pour­rait ger­mer au sein de votre mai­son d’édition ?

Anne-Laure Blanc : Il existe un excellent maga­zine lit­té­raire, Tétras­Lire, pour les 8 à 12 ans. De nom­breuses familles lisent aus­si La Hulotte, ou des revues cen­trées sur la nature. Idéa­le­ment, il fau­drait au moins 4 revues, pour satis­faire les dif­fé­rentes tranches d’âge. Le pro­jet « presse » deman­de­ra beau­coup d’énergie et de finan­ce­ments. Il dépasse pour l’instant nos modestes pro­jets. Qui prend ?

Breizh-info.com : Êtes-vous à la recherche d’auteurs, de des­si­na­teurs ? Avez-vous un mes­sage à faire passer ?

Anne-Laure Blanc : N’hésitez pas à prendre contact avec nous si vous avez quelque talent lit­té­raire, si vous connais­sez bien la lit­té­ra­ture de jeu­nesse, ou si vous maniez pin­ceaux et crayons comme d’autres leurs cla­viers. L’idéal, pour moi, est de consti­tuer le bon binôme : il faut que le cou­rant passe entre l’auteur et l’illustrateur, que cha­cun valo­rise le tra­vail de l’autre. Les règles du jeu de l’édition « alter­na­tive » sont les mêmes que celles des édi­tions mains­tream – mais avec cent fois moins de moyens. Soyez donc exi­geants mais aus­si mili­tants et bien­veillants ! Notre pro­jet est de publier, dans un pre­mier temps, entre 4 et 8 albums par an.

Le mes­sage ? De la qua­li­té, de la beau­té, de l’humour, du dyna­misme. Pas ques­tion de faire de la lit­té­ra­ture « édi­fiante » ou mora­li­sa­trice qui ne serait que le reflet inver­sé de ce qui paraît trop sou­vent aujourd’hui. Des récits bien menés dans une langue cor­recte et vivante, une vision du monde éner­gique, où s’expriment la joie de vivre, l’esprit d’aventure et l’enthousiasme propres à l’enfance. La meilleure recette pour faire aimer la lec­ture aux enfants !

Pro­pos recueillis par YV
Source : breizh-info.com, 11/07/2020