Accueil | Communiqués | Shakespeare et l’Europe. Quatre siècles de mémoire vivante, d’Henri Suhamy

Shakespeare et l’Europe. Quatre siècles de mémoire vivante, d’Henri Suhamy

L’inspiration du « barde immortel » — tel qu’il est souvent nommé — puise dans les mythes et les légendes de toute l’Europe pour créer une œuvre considérable qui nourrit à son tour l’imaginaire européen.

Shakespeare et l’Europe. Quatre siècles de mémoire vivante, d’Henri Suhamy

Shakespeare. Le nom de ce grand dramaturge anglais, vivant au tournant des XVIe et XVIIe siècles, est connu de tous. Mais qui sait à quel point son œuvre est imprégnée de la civilisation européenne ? Shakespeare, tout au long de sa carrière d’auteur, réactualise les mythes européens dans des pièces qui connaîtront un succès d’une ampleur et d’une durée rarement égalées.

De celui qui est consi­dé­ré comme un des plus grands écri­vains d’Angleterre — pour ne pas dire le plus grand — on sait peu de choses. Dans cet ouvrage, Hen­ri Suha­my s’attelle à dres­ser un por­trait du célèbre dra­ma­turge, en uti­li­sant pour cela les rares sources à notre dis­po­si­tion. Il décrit ain­si « une per­son­na­li­té com­po­site, en dehors des cases tra­di­tion­nelles » et montre com­ment l’Europe ali­mente l’œuvre de Sha­kes­peare. Les lieux où se déroulent les intrigues sont situés par­tout en Europe et le style contient des influences euro­péennes et non pas seule­ment bri­tan­niques. Plus impor­tant que tout cela, l’inspiration du « barde immor­tel » — tel qu’il est sou­vent nom­mé — puise dans les mythes et les légendes de toute l’Europe pour créer une œuvre consi­dé­rable qui nour­rit à son tour l’imaginaire euro­péen. Qu’il s’agisse des adap­ta­tions, des tra­duc­tions, des repré­sen­ta­tions théâ­trales ou même ciné­ma­to­gra­phiques, mais aus­si des reprises de cer­taines scènes de ses pièces dans l’art — pein­ture, sculp­ture, opé­ra… — l’œuvre de Sha­kes­peare irrigue l’Europe depuis le XVIIe siècle.

Cette œuvre pré­sente au spec­ta­teur ou au lec­teur une « vision du monde et des hommes ». Sha­kes­peare y repré­sente la vie quo­ti­dienne des hommes et des femmes de son temps, mais aus­si leur envi­ron­ne­ment men­tal, cultu­rel et intel­lec­tuel. L’ensemble de la socié­té y est dépeinte. L’auteur donne ain­si à voir un « reflet de toute l’expérience de la vie et du monde ». La pen­sée de Sha­kes­peare se des­sine au fil de ses pièces et Hen­ri Suha­my en tire l’essentiel : l’attachement du dra­ma­turge à la morale, à la civi­li­sa­tion, à « tout ce qui main­tient l’humanité dans un état de san­té collective ».

L’auteur

Pro­fes­seur des uni­ver­si­tés, Hen­ri Suha­my est spé­cia­liste de lit­té­ra­ture et d’histoire anglaises. Il étu­die et enseigne aus­si la tra­duc­tion, la sty­lis­tique et la métrique. Lau­réat du grand prix du roman­tisme et du grand prix de l’Académie fran­çaise en 1993, il est l’auteur d’une impo­sante biblio­gra­phie. Un grand nombre de ses ouvrages concerne l’œuvre ou le per­son­nage de Sha­kes­peare. Il a notam­ment par­ti­ci­pé à l’édition des œuvres de Sha­kes­peare dans la col­lec­tion de la Pléiade (Gal­li­mard) en 2002. Son ouvrage le plus récent est une bio­gra­phie du célèbre dra­ma­turge (Sha­kes­peare, Ellipses, 2018).

La collection

La col­lec­tion Longue mémoire de l’Institut Iliade, publiée aux édi­tions de la Nou­velle Librai­rie, et diri­gée par Guillaume Tra­vers, vise à deve­nir la col­lec­tion de réfé­rence pour connaître, com­prendre et trans­mettre l’héritage civi­li­sa­tion­nel euro­péen. Ouverte à toutes les dis­ci­plines, de l’histoire à la socio­lo­gie, de l’économie à la science poli­tique, elle pro­pose des ouvrages concis, d’accès aisé, résu­mant l’état des connais­sances sur un sujet don­né. Visant à une vul­ga­ri­sa­tion de qua­li­té, scien­ti­fi­que­ment rigou­reuse, elle s’adresse à tous les publics, en par­ti­cu­liers aux étu­diants qui sou­haitent explo­rer de nou­velles dis­ci­plines et se fami­lia­ri­ser avec de nou­veaux sujets. L’approche adop­tée est “civi­li­sa­tion­nelle”, en ce qu’il s’agit d’aborder tout sujet en le repla­çant dans la longue durée his­to­rique, et en insis­tant sur les conti­nui­tés tem­po­relles et spa­tiales qui font l’unité eth­no-cultu­relle de l’Europe.

Informations techniques

Sha­kes­peare et l’Europe. Quatre siècles de mémoire vivante, Hen­ri Suha­my, La Nou­velle Librai­rie édi­tions, 2020, 76 p.
Prix : 7 €
ISBN : 978–2‑491446–25‑3
En vente sur boutique.institut-iliade.com
Et à la Nou­velle Librai­rie (11 rue de Médi­cis, 75006 Paris)

Contact

presse@institut-iliade.com