Institut ILIADE
Institut Iliade

Accueil | Communiqués | Parution : La lyre et le caducée, de Jean-François Gautier

Parution : La lyre et le caducée, de Jean-François Gautier

Ce livre réunit l’ensemble des textes de Jean-François Gautier écrits pour l’institut Iliade, ainsi que quelques hommages de ses proches.

Parution : La lyre et le caducée, de Jean-François Gautier

Jean-François Gautier, La lyre et le caducée. Ouvrage présenté par Henri Levavasseur, avec une préface d’Alain de Benoist.

La diversité des sujets traités illustre l’ampleur des domaines de réflexion embrassés par l’auteur, de la philosophie aux sciences, en passant par la musicologie ou l’art pictural.

Au détour de chacune de ses méditations, Jean-François Gautier invite les jeunes Européens à puiser à la source pérenne de la sagesse antique, afin de retremper leurs forces et d’entreprendre la nécessaire reconquête de leurs contrées natives.

L’auteur ne nous incite pas à « retrouver une identité européenne perdue », mais bien à « continuer d’affirmer celle qui nous caractérise ».

Se défiant de toute conception de la vérité fondée sur « un contenu doctrinal descendu de cieux inconnaissables », il apparaît comme un authentique maître à penser.

En bon disciple de Lucien Jerphagnon, Jean-François Gautier adopte une vision du monde enracinée dans l’univers mental des anciens polythéismes, dont les mythes nous enseignent « que nous vivons dans un monde sans signification préalable ni salut assuré », et que « le devenir, l’histoire à faire » relèvent « d’inconnues qu’il nous faut explorer et apprivoiser. » L’auteur rappelle à ce propos que les polythéismes « ne sont pas des affaires d’identité de dieux particuliers, mais de relations dynamiques entre des pôles d’action différents ».

Jean-François Gautier évoque dans ces pages l’aurore hellénique et la naissance de la philosophie, reflet de la diversité du cosmos et garante de la pérennité de la cité. Il nous incite à « réinvestir nos sciences », afin de retrouver notre capacité d’interrogation d’une phusis plurielle. Il souligne, après Aristote, que nous sommes par nature des êtres fondamentalement « politiques. » Il révèle combien la musique savante européenne parvient à rendre perceptible à travers sa structure polyphonique « l’émotion jamais résolue de la même énigme antique, celle de l’essentialité des contraires. Quelque chose comme Dionysos et Apollon racontés ensemble, tant ils sont inséparables ». Il discerne enfin dans la peinture européenne une forme particulière d’organisation et de représentation de l’espace, articulée autour de la juxtaposition des domaines d’Hestia et d’Hermès, divinités du foyer et du monde extérieur.

Pour Jean-François Gautier, l’Europe « n’a pas encore construit son espace dynamique, ni matérialisé sa géographie de l’invisible. Une âme venue des lointains de la mémoire attend encore son heure ». Puisse la lecture des textes réunis ici inspirer et guider notre réflexion en vue de préparer un tel avènement.

L’auteur

Né à Paris en 1950, docteur en philosophie, Jean-François Gautier a notamment publié des ouvrages de musicologie (Palestrina en 1994 et Claude Debussy en 1997), de philosophie des sciences (L’univers existe-t-il en 1997 et Logique et pensée médicale en 2002) ou de philosophie de l’histoire (Le Sens de l’histoire en 2013). Membre de l’institut Iliade depuis sa fondation, il a publié peu de temps avant sa mort en 2020 un essai sur l’esprit des polythéismes, intitulé À propos des dieux.

Alain de Benoist, né en 1943, écrivain français, journaliste, essayiste, conférencier, philosophe, Alain de Benoist a publié plus de 100 livres et plus de 2000 articles, aujourd’hui traduits dans une quinzaine de langues. Ses domaines de prédilection sont la philosophie politique et l’histoire des idées, mais il est aussi l’auteur de nombreux travaux portant notamment sur l’archéologie, les traditions populaires, l’histoire des religions ou les sciences de la vie. Il est considéré comme l’inspirateur du mouvement intellectuel dit de la « Nouvelle droite », même s’il récuse ce terme parce qu’il le trouve trop équivoque.

Henri Levavasseur, est docteur en histoire et germaniste. Il a notamment collaboré à La Nouvelle Revue d’histoire, ainsi qu’à deux ouvrages édités par l’Institut Iliade : Ce que nous sommesAux sources de lidentité européenne (Pierre-Guillaume de Roux, 2018), et Nature, excellence, beautéPour un réveil européen (La Nouvelle Librairie, 2020). Il est l’auteur de L’identité, socle de la cité. Réconcilier ethnos et polis (La Nouvelle Librairie, 2021). Il a également contribué à La Bibliothèque du jeune Européen, recueil dirigé par Alain de Benoist et Guillaume Travers (Le Rocher, 2020).

Collection « Agora »

La collection « Agora » de l’Institut Iliade, publiée aux éditions de La Nouvelle Librairie, réunit des anthologies de textes fondateurs, qui sont autant de références pour les jeunes Européens soucieux de connaître, incarner, affirmer et transmettre l’esprit de « ce que nous sommes ».

Éléments techniques

Jean-François Gautier, La Lyre et le Caducée, présentation par Henri Levavasseur, préface d’Alain de Benoist, La Nouvelle Librairie éditions, « Agora », 16 €, ISBN : 978-2-491446-86-4

Billetterie 2024