Institut ILIADE
Institut ILIADE

Accueil | 2022 : restaurer le politique. Identité, souveraineté, sacré | « Gegen-Uni » : une « Contre-Université » face à la domination du discours de gauche

« Gegen-Uni » : une « Contre-Université » face à la domination du discours de gauche

Une nouvelle initiative cherche à donner une formation intellectuelle de droite dans le monde germanophone.

« Gegen-Uni » : une « Contre-Université » face à la domination du discours de gauche

Métapolitique. Ces dernières années, pratiquement aucun terme n’a autant façonné la pensée politique de droite. En effet, Alain de Benoist a grandement développé la réflexion du penseur marxiste italien Antonio Gramsci. Pour autant, la bataille culturelle n’est pas encore gagnée. Dans tous les pays d’Europe occidentale, les universités sont devenues la pierre angulaire de l’enseignement supérieur et sont résolument tenues par la gauche. Que cela nous plaise ou non.

Les conséquences de cette hégémonie culturelle de la gauche sont catastrophiques. Un grand programme de décomposition spirituelle a été mis en place dans les foyers universitaires depuis des décennies. Les attaques hautement agressives dirigées contre la nation, la famille, le peuple et l’identité y ont été perfectionnées. Tous les experts, tous les éducateurs, tous les journalistes, tous les prêtres, tous les artistes et avocats ont été endoctrinés avec cette idéologie et, quelques années plus tard, ce poison s’est répandu dans l’ensemble de la société. Au nihilisme moral et ontologique succède l’anéantissement de la société, la disparition du peuple et l’abandon de la nation.

Nous sommes donc convaincus que la source des problèmes est l’université. C’est le carrefour des idées, l’espace intellectuel, le « cerveau » de la nation ! Si vous n’arrivez pas à prendre pied dans le système universitaire, tout bon mouvement politique restera impuissant. Ainsi, la droite de conviction ne réussira durablement que si elle entre aussi en force dans les universités. Malheureusement, étant donné que les universités n’ont pas de rôle directement décisif dans les élections et que la carrière universitaire ne conduit pas à de postes bien rémunérés, les politiciens des partis de droite se sont majoritairement désintéressés de ce domaine…

Les partis de gauche, en revanche, ont particulièrement bien saisis les enjeux de la formation universitaire. Par la conquête de l’enseignement, ils se sont mis en position de contrôler de plus en plus le cadre de la pensée et de la parole dans nos pays. Ils n’ont pas adapté leurs approches initialement « révolutionnaires » à la société. Ils ont adapté la société à eux-mêmes ! La gauche récolte ainsi les fruits de son activité métapolitique.

Un vrai virage à droite doit donc commencer aussi à l’université ! Mais il a également besoin de projets concrets pour être mis en œuvre ! C’est pourquoi la Contre-Université a été fondée à l’été 2021 par des étudiants de droite d’Allemagne et d’Autriche.

Révolution culturelle de droite

En tant que plate-forme d’apprentissage numérique, elle offre aux universitaires et aux pionniers de droite la possibilité de diffuser leurs contenus et de gagner un revenu dans le processus. En même temps, la Contre-Université permet à de nombreux jeunes de droite d’acquérir d’importantes connaissances de base. Moyennant un abonnement mensuel, il est possible de s’inscrire et suivre en direct un programme de cours complet, diffusé sur l’université numérique. Les sujets vont de l’anthropologie et de l’histoire aux sciences politiques, à la philosophie et aux études sur les médias et il y a des examens à la fin de chaque semestre.

Cependant, la communauté des étudiants de la Contre-Université n’est pas seulement virtuelle. Il y a de nombreux échanges entre étudiants et cadres. De plus, notre réseau se constitue également dans le monde académique afin d’avoir un impact direct sur les universités. Cela donnera bientôt lieu à des campagnes et projets distincts dans les universités germanophones. La Contre-Université donne ainsi une perspective professionnelle aux jeunes étudiants de droite qui étudient les sciences humaines. Il collecte, archive et concentre les trésors du savoir de droite et les rend facilement consommables pour le grand public. La Contre-Université devrait ainsi devenir une plate-forme décisive dans la formation de droite et le catalyseur d’une révolution culturelle dans le monde germanophone.

Martin Sellner