Accueil | Colloque 2018 | #ColloqueILIADE 2018 : Se réapproprier les hauts lieux de la civilisation européenne

#ColloqueILIADE 2018 : Se réapproprier les hauts lieux de la civilisation européenne

#ColloqueILIADE 2018 : Se réapproprier les hauts lieux de la civilisation européenne

Intervention d’Adrien, auditeur de la deuxième promotion de l’Institut ILIADE “Don Juan d’Autriche”, au colloque « Fiers d’être Européens » le 7 avril 2018.

Sur une carte de l’Europe, les hauts-lieux de la spi­ri­tua­li­té ne sont que des points minus­cules, mais ils rayonnent. Enra­ci­nés dans notre ter­ri­toire, la plu­part s’inscrivent dans des cadres gran­dioses. Dres­sés devant nous, ils se comptent par mil­liers et il fau­drait cer­tai­ne­ment plu­sieurs ency­clo­pé­dies pour les réper­to­rier tous. Que diriez-vous alors de les regrou­per et de les clas­ser sur une seule carte ? C’est le défi que s’est pro­po­sé le pré­sent pro­jet, en éta­blis­sant une car­to­gra­phie numé­rique des lieux sacrés d’Europe.

Un haut lieu, c’est un lieu où souffle l’esprit, un lieu qui relie la terre et le ciel, un lieu où les hommes ont été et sont trans­cen­dés par une mani­fes­ta­tion qui les dépasse.

Sept caté­go­ries de sites ont été défi­nies : ceux se réfé­rant à l’eau, à la mon­tagne, à la forêt, à la pierre et au monde sou­ter­rain, puis les monu­ments reli­gieux chré­tiens et les temples antiques.

Afin de poser les pre­mières pierres de l’édifice, nous avons com­men­cé à com­plé­ter et enri­chir notre carte numé­rique. Vous pour­rez y retrou­ver les cathé­drales et les églises remar­quables, les sources sacrées, les monts mys­té­rieux, les bois et les forêts divins, les sites méga­li­thiques et les temples doriques. Le tout, accom­pa­gné de quelques expli­ca­tions pour cha­cun des lieux.