Accueil | Colloque 2019 | Livr’Arbitres hors série spécial colloque ILIADE 2019

Livr’Arbitres hors série spécial colloque ILIADE 2019

Livr'Arbitres hors série spécial colloque ILIADE 2019

En marge de notre colloque Europe : l’heure des frontières, qui se tient à Paris le 6 avril, la revue littéraire non conforme Livr’Arbitres a réalisé un hors série regroupant une grande partie des textes de la journée du 6 avril. Ce numéro hors-série exceptionnel sera bien entendu vendu sur place. En voici l’éditorial.

La « fron­tière », voi­là bien un mot, et une idée, qui ont été mas­si­ve­ment, vio­lem­ment, vili­pen­dés et déni­grés par les élites oli­gar­chiques confon­dant leurs exis­tences de nomades mil­lion­naires et celles des peuples dont ils fai­saient jadis par­tie.

« La fron­tière qui sépare, qui exclut, qui enferme, qui divise, qui stig­ma­tise… », tout était bon pour jeter au rebut de l’his­toire cette limite, ce « limes » autre­fois défen­du par les hommes jus­qu’à leur der­nier souffle.

Mais, mal­heu­reu­se­ment pour ses pro­mo­teurs, le mythe du bien­heu­reux « vil­lage pla­né­taire », la fic­tion d’un monde apai­sé par l’u­ni­for­mi­sa­tion et la glo­ba­li­sa­tion mar­chande se sont effon­drés sous le poids de leur propre inep­tie, dévoi­lant le spec­tacle d’un tra­gique champ de ruines : pau­pé­ri­sa­tion des popu­la­tions, chô­mage de masse, insé­cu­ri­té phy­sique et cultu­relle, vagues de ter­ro­risme, empoi­son­ne­ment ali­men­taire, explo­sion des tra­fics… L’u­to­pie mon­dia­liste a fina­le­ment accou­ché du temps de la guerre de tous contre tous où, para­doxa­le­ment, les fron­tières exté­rieures ont été rem­pla­cées par la mul­ti­pli­ca­tion des bar­rières inté­rieures (portes blin­dées, digi­codes, quar­tiers sécu­ri­sés, rues pri­va­ti­sées, piliers anti-atten­tats, murs anti-balles…) finis­sant d’a­to­mi­ser une socié­té de la peur et du cha­cun pour soi.

Il est donc aujourd’­hui de la plus impé­rieuse néces­si­té de réha­bi­li­ter la notion de « fron­tière », la fron­tière qui pro­tège, la fron­tière qui contrôle, la fron­tière qui régule, la fron­tière qui dis­tingue…

Fron­tière phy­sique, bien sûr, mais aus­si fron­tière éco­no­mique et même fron­tière morale afin de s’op­po­ser aux dérives déli­rantes de la décons­truc­tion et son lot de pathé­tiques et mor­ti­fères « théo­ries du genre ».

C’est à cette indis­pen­sable tâche que l’ins­ti­tut Iliade a déci­dé de consa­crer son grand col­loque annuel, afin de four­nir les armes intel­lec­tuelles de la recon­quête à tous ceux qui refusent de voir dis­pa­raître l’i­den­ti­té, la sou­ve­rai­ne­té et les spé­ci­fi­ci­tés des peuples dans un grand mag­ma cata­clys­mique n’ayant plus d’autre sens que de nour­rir la machine finan­cière deve­nue folle.

C’est pour­quoi Livr’ar­bitres est, cette année encore, heu­reux et fier de s’as­so­cier à cet évé­ne­ment via ce numé­ro Hors-Série tout en cou­leurs et riche­ment illus­tré qui pro­pose la qua­si-inté­gra­li­té des inter­ven­tions de la jour­née ain­si que divers textes com­plé­men­taires sur cette si cru­ciale thé­ma­tique.

Xavier Eman

Voir aussi