Accueil | 2018 : Fiers d’être Euro­péens !Page 3

2018 : Fiers d’être Européens !

Cinquante ans après Mai 68, le « macronisme » achève la victoire du libéral-libéralisme le plus débridé. Son cœur idéologique reste celui de la gauche, marquée par l’héritage d’une mauvaise conscience coloniale, la repentance perpétuelle et obligatoire, la haine de soi. Il est temps d’y mettre un terme en retrouvant l’amour de nos racines, la fierté de ce que nous sommes ! C’est à cet impératif que s’attache l’édition 2018 du colloque annuel de l’Institut Iliade pour la longue mémoire européenne.

Programme

La jour­née est divi­sée en deux séquences. La mati­née (10h-12h30) dres­se­ra le cadre de l’analyse, pour appe­ler à en finir avec la culpa­bi­li­sa­tion des Euro­péens. Inter­vien­dront à cette occa­sion Phi­lippe Conrad (« Pour­quoi s’attaquent-ils à notre His­toire ? »), Javier Por­tel­la (« Du nihi­lisme à l’ethnomasochisme »), ain­si qu’Oli­vier Dard et Ber­nard Lugan autour du thème : « En finir pour de bon avec la culture de la repen­tance ». La conclu­sion de la mati­née sera pré­sen­tée par le juriste Thi­bault Mer­cier, qui s’attachera à défi­nir « le droit des Euro­péens à la conti­nui­té his­to­rique ». Une pre­mière séance de ren­contres et dédi­caces est pro­po­sée avec les ora­teurs de cette mati­née.

L’après-midi (14h-18h30) explo­re­ra les voies et moyens de rede­ve­nir ce que nous sommes. Inter­vien­dront ain­si Phi­lippe Conrad (« L’apport du Moyen Âge à l’identité euro­péenne »), Jean-Fran­­çois Gau­tier (« Ce que nous devons aux Euro­péens ») et Fran­çois Bous­quet (« Gagner la guerre cultu­relle »), la conclu­sion valant syn­thèse des tra­vaux étant assu­rée par Jean-Yves Le Gal­lou. Ces inter­ven­tions seront entre­cou­pées d’illustrations concrètes, à par­tir de tra­vaux des audi­teurs de l’Iliade, et d’une dis­cus­sion réunis­sant Rémi Sou­lié, Paul-Marie Coû­teaux et Gérard Dus­souy pour trai­ter des moyens de se réap­pro­prier notre iden­ti­té, tant à l’échelle locale que natio­nale et euro­péenne. Enfin, à quelques heures des élec­tions légis­la­tives hon­groises, Ferenc Almas­sy (rédac­teur-en-chef du média alter­na­tif hon­grois Vise­grád Post) inter­vien­dra sur le thème « Com­ment se réveille un peuple ?- L’exemple de la Hon­grie ».

Documents

La repentance, basta ! Soyons fiers d’être Européens !

Aujourd’hui le conti­nent euro­péen, pri­vé de sa puis­sance tra­di­tion­nelle, est l’homme malade du monde. Parce que les Euro­péens sont culpa­bi­li­sés. Cou­pables, éter­nel­le­ment cou­pables ! De la colo­ni­sa­tion, de l’esclavage, des crimes de la seconde guerre mon­diale. Ça suf­fit ! Ça suf­fit !
Lire la suite
La repentance, basta ! Soyons fiers d'être Européens !