Accueil | Matières à réflexionPage 5

Matières à réflexion

Matières à réflexion

Héros dites-moi ! Un album pour transmettre

Qui­conque s’in­té­resse à la scène folk et médié­vi­sante fran­çaise cite­ra Les Der­niers Trou­vères comme un clas­sique par­mi les groupes qui se dis­putent les faveurs des ama­teurs de fêtes médié­vales, du mar­ché de l’His­toire et des soi­rées pari­siennes thé­ma­tiques. Clas­siques aux deux sens du terme, ils sont incon­tour­nables par leur qua­li­té et leur popu­la­ri­té.
Lire la suite
Héros dites-moi ! Un album pour transmettre

Pour une éthique européenne de la tenue

Ouvert par le cata­clysme de la Pre­mière Guerre Mon­diale, le cycle du « sombre ving­tième-siècle » a plon­gé l’Europe dans une crise de civi­li­sa­tion sans pré­cé­dent, l’amenant à secré­ter elle-même, à tra­vers les idéaux fai­san­dés d’un uni­ver­sa­lisme enne­mi des nations et des peuples, le poi­son du « grand effa­ce­ment » qui menace de détruire jusqu’aux racines de son génie.
Lire la suite
Pour une éthique européenne de la tenue

Présence de Michel Déon

Un joli livre des édi­tions Séguier, une mai­son à l’ancienne qui publie des bijoux d’élégance (par exemple les sou­ve­nirs du cher Michel Mour­let), salue la mémoire de Michel Déon.
Lire la suite
Présence de Michel Déon

Nouvelle Sparte

Il est rare de trou­ver des livres « pro­fonds » dans la lit­té­ra­ture pour ado­les­cents, sou­vent tour­née uni­que­ment vers le diver­tis­se­ment. « Nou­velle Sparte », le der­nier roman d’E­rik L’Homme rompt avec ce confor­misme ambiant. Après son très réus­si « Regard des princes à minuit », l’é­cri­vain nous offre avec ce der­nier livre un récit tré­pi­dant par son rythme mais aus­si empreint de poé­sie et de sen­ti­men­ta­li­té, nous invi­tant, sur­tout, à réflé­chir à notre être-au-monde.
Lire la suite
Nouvelle Sparte

À l’écoute du murmure des forêts…

« Ils nomment dieu le secret des bois » disait Tacite des Ger­mains pour sou­li­gner le lien par­ti­cu­lier que les peu­plades d’outre-Rhin entre­te­naient avec leurs forêts. Effec­ti­ve­ment, le “deut­scher Wald”, depuis les Nibe­lun­gen jus­qu’aux Roman­tiques du XIXe siècle, fait intrin­sè­que­ment par­tie de la Wel­tan­schauung ger­ma­nique. Dès lors, qui mieux qu’un fores­tier alle­mand pou­vait écrire un livre consa­cré aux arbres qui allait deve­nir un véri­table phé­no­mène de librai­rie ?
Lire la suite
À l'écoute du murmure des forêts...

Bourdelle, la terre et le feu

En ces pre­miers jours crois­sants fêtons le Soleil-Enfant par un hom­mage au sculp­teur de l’énergie et des forces arché­ty­pales : Antoine Bour­delle. Ami et col­la­bo­ra­teur de Rodin, il pour­suit la quête tel­lu­rique du maître au-delà du mou­ve­ment-pas­sion et de la vie-sen­sua­li­té vers les puis­sances pri­mor­diales, les arché­types, les formes pri­mi­tives dont la chair est par­fois l’habit.
Lire la suite
Bourdelle, la terre et le feu

« Al-Andalus, l’invention d’un mythe », de Serafin Fanjul

Certes, le livre est énorme, d’apparence aus­tère, par­fois touf­fu et alour­di d’un consi­dé­rable appa­reil de notes mais son auteur est l’un des uni­ver­si­taires les plus titrés et les plus res­pec­tés d’Espagne. Com­ment expli­quer, sinon par l’inféodation de notre pays à la pen­sée unique, que son étude défi­ni­tive ait dû attendre dix-sept ans pour être publiée en France ?
Lire la suite
« Al-Andalus, l’invention d’un mythe », de Serafin Fanjul

Pour une préférence civilisationnelle

Jean-Yves Le Gal­lou, créa­teur de la fon­da­tion iden­ti­taire Polé­mia, et co-fon­da­teur de l’Institut ILIADE, réflé­chit aux condi­tions d’un ave­nir res­pec­tueux de ce que nous sommes, nous autres Euro­péens. Il réflé­chit à l’idée d’une pré­fé­rence civi­li­sa­tion­nelle.
Lire la suite
Pour une préférence civilisationnelle