Institut ILIADE
Institut ILIADE

Accueil | Editions | Lecture dissidente : Ce que nous sommes

Lecture dissidente : Ce que nous sommes

Lecture dissidente : Ce que nous sommes

Face aux lubies qui menacent les peuples européens, la rectitude politique, la réécriture de leur l’histoire, la repentance et le Grand remplacement, il se devait d’y avoir riposte. C’est pourquoi l’Institut l’Iliade a publié « Ce que nous sommes », mi-manifeste, mi-manuel. Philippe Conrad y a réuni des plumes au talent indéniable qui placent cet ouvrage dans la continuité de l’œuvre de Dominique Venner. Il adopte une optique de « reconquête des esprits et des âmes », pour favoriser le « réveil des volontés et de la mobilisation de nos peuples. »

Pour être armés, il nous faut renouer avec nos racines les plus enfouies et avec l’esprit européen qui n’est pas apparu ex nihilo. Sur le temple de Delphes figurait l’inscription « Connais-toi toi même » et c’est justement l’objectif de ce livre qui se veut un pèlerinage nous permettant de récolter les clés de notre passé pour ouvrir la porte de notre avenir, ou plutôt de ramasser les différentes pièces qui, une fois assemblées, nous donneront un aperçu de la grandeur de notre patrimoine et du futur qui pourrait être le nôtre.

Ce passé où il nous faut puiser, c’est autant la Grèce païenne qui nous donna les bases de notre pensée que la Rome et son Imperium, ou encore le Moyen Âge chrétien qui remit de l’avant la noblesse des armes et des vertus. Ce passé composite fait partie de notre substance collective et nous ne pouvons en écarter une partie sans nous renier et de facto empêcher toute renaissance.

Il nous faut donc apprendre à connaître et à reconquérir ces pans de notre civilisation dont la maîtrise a fait notre grandeur. Seulement alors pourrons-nous nous émanciper de l’individualisme mercantile qui vise à nous couper de notre communauté pourtant essentielle à notre survie.

Après cet exercice, nous pourrons nous lever en nous appuyant sur le socle de notre riche histoire pour faire face aux menaces, pour « croire et oser » en ayant, comme le disait Dominique Venner, « la nature comme socle, l’excellence comme but, la beauté comme horizon. » Désormais, c’est à nous de nous surpasser et de transmettre aux nôtres cette culture plurimillénaire qui nous appartient.

Rémy Tremblay. Source : Le Harfang, n° de juin/juillet 2018.

Institut Iliade sous la direction de Philippe Conrad, Ce que nous sommes, Pierre Guillaume de Roux, 2018, 198 p.