Institut ILIADE
Institut Iliade

Accueil | Communiqués | Parution : Les Âges d’Orphée. La Lyre et la Voix

Parution : Les Âges d’Orphée. La Lyre et la Voix

Chaque homme porte en lui une part divine, donc bonne, et une part titanique, irrationnelle donc, marquée par la violence. Il s’agit, pour les Orphiques, de réunir le divin et l’humain dans le parcours initiatique des mystères dionysiens.

Parution : Les Âges d’Orphée. La Lyre et la Voix

Orphée et Eurydice. Un couple mythique, s’il en est, qui résonne dans notre longue mémoire et qui lie à jamais le chant poétique au premier des poètes, celui-là même dont Mallarmé dira qu’il est « Avant Homère ». Dans son nouvel ouvrage, Rémi Soulié s’emploie à présenter la figure d’Orphée, qui, à travers les âges, n’a cessé de marquer notre civilisation de sa voix. A travers les sentiers grecs, égyptiens, et jusqu’au monde celte, l’on retrouve avec Rémi Soulié celui qui est bien plus qu’un poète…

Fils d’une muse, Calliope, la figure d’Orphée fascine et inspire. De sa lyre à neuf cordes, hommage aux neuf muses auprès desquelles il est né, Orphée donne le la à la poésie. Il est à la fois la voix qui s’exprime et le silence qui permet cette expression.

Après avoir évoqué les différents mythes qui entourent Orphée et le dotent de ses attributs de prêtre enchanteur – sollicité par Jason dans sa quête de la toison –, d’amant – l’amour qu’il porte à Eurydice entrainera son démembrement par les Ménades –,  de civilisateur – il est le guide qui indique « aux hommes le passage symbolique entre la barbarie et la civilisation » (p.23) – et d’initié, lui qui fonda les mystères de Dionysos, Rémi Soulié s’attarde sur ces mystères qui entourent la religion orphique. Il rappelle la cosmogonie qui entoure le personnage d’Orphée qui a appris des mystères d’Osiris et de sa propre catabase. L’Orphisme, montre l’auteur, pense l’immortalité humaine en raison de son origine divine. Chaque homme porte en lui une part divine, donc bonne, et une part titanique, irrationnelle donc, marquée par la violence. Il s’agit, pour les Orphiques, de réunir le divin et l’humain dans le parcours initiatique des mystères dionysiens. Tendre vers la déification, voilà ce à quoi doit s’astreindre l’homme, touchant du doigt « une tradition bien plus ancienne que celle d’Hésiode » (p.40).

S’échappant un instant de cette gnose, Rémi Soulié se penche ensuite sur la figure d’Orphée dans des temps plus récents, tout d’abord dans la tradition chrétienne où l’on peut voir quelques parallèles – plus ou moins judicieux selon l’auteur – puis dans la matière celte, à travers un lai breton, Sir Orfeo, écrit vers 1325, où Orphée apparait encore comme un vate, un chef, qui guidera son peuple dans une forêt de mystères.

À la fois le yin et le yang, apollinien et dionysiaque, lié au jour et à la nuit, à la croisée du monde des vivants et des morts, Orphée est une voix qui traverse les âges pour nous montrer la voie : celle du chant qui se fait dans le silence, de la puissance créatrice qui infuse notre être pour nous permettre d’atteindre l’immortalité qui nous est due.

Rémi Soulié né en 1968 en Rouergue, est philosophe et écrivain. Il a publié une dizaine de livres, dont Nietzsche ou la sagesse dionysiaque (Points, 2014), Racination (Pierre-Guillaume de Roux, 2018), Les métamorphoses d’Hermès (La Nouvelle Librairie, 2021) et collabore à plusieurs médias, notamment Éléments, Radio Courtoisie et TV Libertés.

Caractéristiques techniques

Les Âges d’Orphée. La Lyre et la Voix, Rémi Soulié, La Nouvelle Libraire, 2022, 75 p., 7€.
ISBN : 978-2-493898-03-6

Collection Longue Mémoire

La collection Longue mémoire de l’Institut Iliade, publiée aux éditions de la Nouvelle Librairie, et dirigée par Guillaume Travers, vise à devenir la collection de référence pour connaître, comprendre et transmettre l’héritage civilisationnel européen. Ouverte à toutes les disciplines, de l’histoire à la sociologie, de l’économie à la science politique, elle propose des ouvrages concis, d’accès aisé, résumant l’état des connaissances sur un sujet donné. Visant à une vulgarisation de qualité, scientifiquement rigoureuse, elle s’adresse à tous les publics, en particulier aux étudiants qui souhaitent explorer de nouvelles disciplines et se familiariser avec de nouveaux sujets. L’approche adoptée est « civilisationnelle », en ce qu’il s’agit d’aborder tout sujet en le replaçant dans la longue durée historique, et en insistant sur les continuités temporelles et spatiales qui font l’unité ethnoculturelle de l’Europe.

Contact

presse@institut-iliade.com

Billetterie 2024