Institut ILIADE
Institut ILIADE

Accueil | Colloque 2015 | Livr’Arbitres, hors-série numéro 2 : « L’univers esthétique des Européens »

Livr’Arbitres, hors-série numéro 2 : « L’univers esthétique des Européens »

Editorial du hors-série n°2 de la revue littéraire Livr’arbitres, consacrée à « L’univers esthétique des Européens ». La revue sera en vente lors du colloque organisé à Paris par l'Institut Iliade samedi 25 avril 2015.

Livr’Arbitres, hors-série numéro 2 : « L’univers esthétique des Européens »

La longue mémoire européenne. Son imaginaire. Ses rêves et ses conquêtes de l’esprit, des arts. Son univers esthétique. Vaste sujet que s’attelle à remettre à l’honneur l’Institut Iliade. Transmission, protection et partage. Diffusion de la beauté et de la connaissance. Ce numéro hors-série se veut l’écho et la prolongation de ce travail.

L’art gréco-romain est le berceau même de notre civilisation et la sculpture y occupe une place fondamentale. La restauration récente de la Victoire de Samothrace nous offre une belle illustration d’un passé qui se rappelle sans cesse à nous. Préserver l’intégrité du travail antique, rendre au marbre ses belles teintes d’origines patinées par les siècles, retrouver l’émotion des lignes vivantes. Son mouvement admirable, le vent du large dans ses vêtements : « Voilà la Grèce. Voilà la grève, la mer et la lumière, le courage et la victoire [1] ». Saisir toute chance de mieux comprendre l’œuvre, lui laisser dévoiler encore quelques-uns de ses secrets. Rester humble, considérer que l’on ne met pas un point final au long fil de son histoire, ne pas trahir. Depuis sa découverte en 1863, elle aura inspiré et passionné des générations d’artistes, romanciers, intellectuels et poètes, tel Gabriele d’Annunzio :

« Je vois soudain jaillir ton essor véhément,
Ô Victoire, je vois ton marbre où le sang coule
Prendre soudain, du socle, un vol qui se déroule
Comme l’orbe d’un astre au sein du firmament. »

Pourtant, le génie européen, c’est également le feu prométhéen qui nous dévore. Enfants terribles, dotés de la flamme sacrée, de la connaissance divine mais détournés par l’Hybris, la folle tentation de se mesurer aux Dieux, de s’élever au dessus de sa condition. L’idée de progrès, le rêve de Faust. Et qu’est-ce que le futurisme de Marinetti si ce n’est une de ses expressions : « Nous déclarons que la splendeur du monde s’est enrichie d’une beauté nouvelle : la beauté de la vitesse. Une automobile de course avec son coffre orné de gros tuyaux tels des serpents à l’haleine explosive… une automobile rugissante, qui a l’air de courir sur de la mitraille, est plus belle que la Victoire de Samothrace »

De ce constat, de ces ambivalences, reste permanente l’idée de compétition. Or la Grèce antique est la civilisation de l’agôn, du concours. Une société profondément aristocratique dont le mode de fonctionnement est fondé sur la rivalité et l’excellence. Devise qui se rappelle à nous dans l’esprit des Jeux Olympiques repris par Coubertin. Citius (« plus vite ») se rapportant à l’esprit, aux études ; altius (« plus haut ») ayant trait à l’élévation de l’âme, au chemin vers Dieu ; fortius (« plus fort ») étant le domaine du corps, façonné par le sport.

Finalement, rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme !

Patrick Wagner

[1] Rainer Maria Rilke, dans une lettre à sa femme Clara.

Livr'Arbitres, Hors-série numéro 2 : « L'univers esthétique des européens »A l’occasion de la tenue à Paris du colloque de l’institut Iliade sur le thème de « L’univers esthétique des Européens », la revue littéraire « Livr’arbitres » sortira un numéro hors-série pour illustrer cette riche et passionnante thématique.
Ce numéro exceptionnel sera l’occasion de retrouver sur support écrit la plupart des interventions du Colloque mais également des articles inédits ainsi qu’un « abécédaire culturel européen » reprenant un certain nombre de « grandes pages de la littérature » évoquant de hauts-lieux, de sublimes paysages ou de grandes œuvres du génie européen. Le tout illustré par des créations originales de jeunes artistes européens.

Un numéro à ne pas manquer qui sera présenté et offert à la vente lors du colloque, le samedi 25 avril 2015, à partir de 14 heures, à la Maison de la Chimie (28 Rue Saint Dominique, 75007 Paris).

« Livr’Arbitres », Hors-série numéro 2, Printemps 2015, 8 euros.