Institut ILIADE
Institut ILIADE

Accueil | Traditions | Des idées de cadeaux enracinés pour Noël !

Des idées de cadeaux enracinés pour Noël !

Il vous reste des cadeaux à faire pour vos proches en ces veilles de fête ? L’Institut Iliade a sélectionné pour vous une série d’articles, vêtements traditionnels européens et objets emblématiques. Dernière mise à jour : novembre 2020

Des idées de cadeaux enracinés pour Noël !

Livres

Nous vous recommandons pour vos achats nos partenaires, La Nouvelle Librairie et Europa Diffusion.

Pour les plus grands

  • Pour un réveil euro­péen (col­lec­tif). Vivre, aimer, ser­vir, com­battre, trans­mettre, conscients de notre double voca­tion d’héritiers et de refon­da­teurs : tel est l’appel au grand réveil des Euro­péens que lancent les auteurs de ce livre, membres ou amis de l’Institut Iliade. Les douze cha­pitres de l’ouvrage nous invitent ain­si à une réflexion actua­li­sée sur les trois impé­ra­tifs de la triade homé­rique défi­nie par Domi­nique Venner.
  • Éco­no­mie médié­vale et socié­té féo­dale. Un temps de renou­veau pour l’Europe (Guillaume Tra­vers). Les ins­ti­tu­tions féo­dales euro­péennes – vas­sa­li­té, cor­po­ra­tions, inter­dit de l’usure, douanes inté­rieures, etc. – ont été cari­ca­tu­rées par les Modernes. Leur esprit est ici res­ti­tué : celui d’un monde de com­mu­nau­tés plus que d’individus, subor­don­né à des valeurs spi­ri­tuelles et guer­rières plu­tôt qu’à des inté­rêts matériels.
  • Al-Anda­lus. L’imposture du “para­dis mul­ti­cul­tu­rel” (Phi­lippe Conrad). Cet ouvrage décons­truit ce mythe et réta­blit la véri­té sur ce que fut l’Espagne sous domi­na­tion musul­mane entre le VIIIe et le XVe siècle. Cou­vrant huit cent ans d’histoire, il montre la cruau­té du sort impo­sé au « dhimmi ».
  • His­toire et Tra­di­tions des Euro­péens (Domi­nique Ven­ner). Un livre qu’il n’est presque pas besoin de pré­sen­ter, mais qui reste néan­moins un indis­pen­sable pour qui veut com­prendre la tra­di­tion authen­tique euro­péenne. Un beau cadeau pour réveiller les consciences à tous âges.
  • Capi­ta­lisme moderne et socié­té de mar­ché. L’Europe sous le règne de la quan­ti­té (Guillaume Tra­vers). Tous les biens qui nous entourent ne sont plus que des mar­chan­dises dis­po­nibles pour la consom­ma­tion. Les hié­rar­chies de valeurs ne sont plus que des hié­rar­chies d’argent. Ce sont là quelques unes des mani­fes­ta­tions de ce que l’on nomme « capi­ta­lisme », dont les ori­gines et la dyna­mique sont ici décrites. Ce capi­ta­lisme moderne appelle des cri­tiques fon­da­men­tales, qui sont éga­le­ment étudiées.
  • Manuel de lutte contre la dia­bo­li­sa­tion (Jean-Yves Le Gal­lou). La dia­bo­li­sa­tion est une tech­nique de mani­pu­la­tion des esprits. Elle vise à inter­dire la des­crip­tion des faits ou l’expression de cer­taines idées en dis­qua­li­fiant celui qui les rap­porte. Ce livre vise à don­ner aux dia­bo­li­sés la force et les moyens de rele­ver la tête.

Pour les adolescents

  • His­toire de France, de Jacques Bain­ville. Là où l’éducation natio­nale brouille les pistes en cas­sant la chro­no­lo­gie, Bain­ville livre un majes­tueux tableau de la construc­tion poli­tique de la France par les rois, dans une prose claire et élégante.
  • Orages d’Acier, de Ernst Jün­ger. Un récit hale­tant du quo­ti­dien d’un jeune offi­cier dans la pre­mière guerre mon­diale. Le titre repris des vieilles sagas nor­diques rap­pelle que mal­gré le carac­tère méca­nique et écra­sant de la guerre moderne, le cou­rage et l’intransigeance per­mettent à chaque homme d’affirmer le guer­rier en lui.
  • Un Samou­raï d’Occident, de Domi­nique Ven­ner. Un tes­ta­ment poli­tique, mais aus­si un bré­viaire des insou­mis de notre monde.
  • Les Auda­cieuses. Héroïnes d’hier pour jeunes filles d’au­jourd’­hui, d’Au­drey Sté­pha­nie (texte) et Aude Benoit (illus­tra­tions). Une his­toire des femmes de la Grèce antique à l’Es­pagne napo­léo­nienne, des royaumes francs à la Russie.
  • La bédé­thèque idéale de l’Institut Iliade peut être une source d’inspiration pour vos achats.

Pour les enfants

Maisons d’éditions et librairies

  • Les Édi­tions du Triomphe ont été créées en 1992 pour faire revivre les bandes des­si­nées qui parais­saient dans la presse flo­ris­sante des années 1950–1960. Ils pro­posent aus­si la réédi­tion de romans, livres d’aventures et enquêtes poli­cières et désor­mais leurs propres créations.
  • Les Édi­tions Lohen­grin ont pour ambi­tion de mettre en lumière cer­tains ouvrages oubliés, ain­si que de pro­mou­voir des écri­vains et illus­tra­teurs enracinés.
  • Les Amis de la culture euro­péenne com­mer­cia­lise des livres sur le scou­tisme et les Wan­der­vo­gel principalement.
  • Librai­rie la Bille­baude pour la vente de livres par correspondance.

Vêtements

Les dif­fé­rents habits tra­di­tion­nels euro­péens com­portent des pièces élé­gantes et pra­tiques que l’on peut tout à fait por­ter aujourd’hui et qui feront admi­ra­ble­ment contraste avec l’habillement uni­for­mi­sé et jetable que nous apporte la mon­dia­li­sa­tion. Ces vêtements expriment une esthé­tique iden­ti­taire, ethnique et pro­curent un confort douillet, étant par­ti­cu­liè­re­ment adap­tés au cli­mat européen.

Chandails

Les peuples d’Europe riva­li­sant dans l’art du tri­cot, un large choix s’offre à nous en la matière ! La liste s’étendant au fil des ans, nous les avons clas­sé par origine.

Scan­di­na­vie

  • Pull à motifs nor­vé­giens “Dale of Nor­way”. Leurs modèles fémi­nins sont par­ti­cu­liè­re­ment réussis.
  • L’on peut aus­si trou­ver des chan­dails à motifs scan­di­naves à des prix plus modé­rés chez Wool-Wear.
  • La laine islan­daise est répu­tée pour sa cha­leur, pro­duit d’une longue adap­ta­tion au cli­mat par­ti­cu­liè­re­ment rude de l’île. Aujourd’hui, elle est asso­ciée aux chan­dails à motif « lopa­pey­sa » carac­téris­tique. La marque Ice­wear en pro­pose à des prix mesurés.
  • On peut éga­le­ment en trou­ver sur Etsy de très beaux réa­li­sés par une tri­co­teuse indépendante.

Esto­nie

  • Les Esto­niens ont aus­si leurs propres points de tri­cots, com­po­sés de motifs régu­liers et de cou­leurs vives. On peut en retrou­ver à un prix tout à fait modique sur Lon­ga­lii­suu.
  • La marque esto­nienne Mithio pro­pose des chan­dails ins­pi­rés de l’habit tra­di­tion­nel, moder­ni­sés pour pou­voir être por­tés au quo­ti­dien, à des prix modiques.

Îles Bri­tan­niques

  • L’Irlande pro­duit de somp­tueux chan­dails à entre­lacs « Arran Islands ». Les bon­nets et les écharpes, abso­lu­ment char­mants, font de par­faits petits cadeaux.
  • On peut trou­ver sur the­Crof­tHouse des chan­dails, bon­nets et écharpes filés et tri­co­tés en Ecosse, d’inspiration tra­di­tion­nelle, avec une touche de modernité.

France

  • Le tri­co­tage étant aus­si une habi­tude fran­çaise, vous pour­rez trou­ver de très beaux chan­dails tri­co­tés main sur le site des Ber­gers Cathares. Ils pro­posent éga­le­ment des articles en mohair, pro­duits sur l’exploitation.

Robes et vestes

Alle­magne et Autriche

Les peuples ger­ma­niques ont gar­dé l’habitude de l’habit tra­di­tion­nel, qui s’est moder­ni­sé avec des matières et des cou­leurs fonc­tion­nelles mais élé­gantes. Déri­vés de l’habit pay­san, ces vête­ments sont agréables à por­ter, tant au quo­ti­dien que lors d’occasion plus for­melles. Quelques bou­tiques en lignes :

Pays Basque

Les basques sont une des rares eth­no-nation euro­péennes à être res­tée sur son ter­ri­toire ori­gi­nel et à avoir gar­dé ses cou­tumes plu­ri­sé­cu­laires. Le site Kat­ta­gor­ria pro­pose des vête­ments tra­di­tion­nels de la région, très élé­gants au quo­ti­dien. Pris sépa­rés, les vête­ments pro­po­sés sur le site peuvent faire de bonnes bases pour un cos­tume tra­di­tion­nel français.

Bre­tagne

La bou­tique “Au Cos­tume Bre­ton” pro­pose les élé­ments essen­tiels de l’habit bre­ton. A noter que le gilet noir et le pan­ta­lon, de la marque “Le Labou­reur” peuvent être trou­vés dans les bou­tiques de vête­ments professionnels.

Ukraine

On peut trou­ver des robes/blouses typiques de pays slaves sur etsy.

Écharpes et foulards

Pays celtes

Contrai­re­ment aux idées reçues, le tar­tan n’est pas un motif réser­vé aux écos­sais. Tout comme la cor­ne­muse, on le retrouve chez les Gau­lois et dans toute l’aire de civi­li­sa­tion indo-euro­­péenne, jusqu’aux tombes du Tarim en Asie cen­trale datant du second mil­lé­naire avant J‑C.

  • Propre à chaque clan, il est pos­sible de choi­sir les cou­leurs du sien et de le faire tis­ser sur mesure, sous forme d’écharpe par exemple. Le site fran­çais Tartan&Cie pro­pose un tel ser­vice à prix mesu­ré. On peut aus­si y deman­der les tar­tans régio­naux bretons.
  • Heri­tage of Scot­land vend aus­si de nom­breux objets en tartan :
  • A prix abor­dable, on peut trou­ver chez John Han­ly et Loch­car­ron un large choix d’écharpes tar­tan de qua­li­té, ain­si que divers objets déri­vés tels que des cra­vates et des plaids.

Pays slaves

  • Les fou­lards issus des pays slaves pré­sentent de magni­fiques motifs flo­raux à cou­leurs vives qui rompent la mono­to­nie de l’habit hiver­nal moderne. Avan­tage sup­plé­men­taire, ces pièces sont tout à fait abor­dables, puisqu’importées d’Europe de l’Est. Quelques adresses : rus­clo­thing, plat­ki, etsy.

Europe

Divers

  • On peut trou­ver à la Bou­tique Médié­vale des vête­ments pour enfant abordables.
  • Blar­ney vend une cra­vate en soie à motifs cel­tiques à prix modique.
  • Un maillot par­fait pour ado­les­cent rebelle : atelierparigot.fr
  • Un bon­net scan­di­nave réa­li­sé à par­tir de décou­vertes archéo­lo­giques : wulflund.com
  • Le site Dunense pro­pose des cein­tures et des bra­ce­lets en cuir, réa­li­sés de façon arti­sa­nale et ornée de sym­boles tra­di­tion­nels lettons.
  • Les Friou­lanes, chaus­sures des bate­liers véni­tiens, font des chaus­sons très esthétiques.
  • Pour les motards, mar­cheurs, spor­tifs, ama­teurs de chute libre et autres sen­sa­tions fortes, les cache-cou FSMSK, créés par d’anciens mili­taires, aux motifs régio­naux ou régi­men­taires. Il est éga­le­ment pos­sible de per­son­na­li­ser les motifs : fsmsk.fr
  • Une marque fran­çaise créée par un audi­teur, Le Vilain petit canard : chaus­settes, pulls et T‑shirt fabri­qués en France.
  • Chez Per­rine, créa­tions en laine faites à la main.
  • Les cuirs Saint Cré­pin, sacs et acces­soires en cuir.

Pour la maison

Linge de maison

  • Les plaids Avo­ca, faits en Irlande, sont d’excellente qualité.
  • Sai­son Pivoine, du linge de table aux affiches, de l’illustration et des fleurs pour le plai­sir de tous

Arts de la table

Déco­ra­tion

  • Que serait Noël sans une belle crèche ? Les San­tons Truf­fiers, faits à la main depuis 8 générations.
  • Crèche de France per­son­na­lise à la pein­ture vos san­tons fabri­qués par des san­ton­niers pro­ven­çaux reconnus.
  • Que serait un Sol­stice d’hiver sans tour de Jul ? Deux bou­tiques sur Etsy en vendent de très belles : Jul­leuch­ter et Askold­Crea­tions. Nous vous recom­man­dons éga­le­ment l’atelier fran­çais d’Art Terre Euro­pa, à qui vous pour­rez faire une com­mande per­son­na­li­sée pour votre famille.
  • La barque du Sol­stice, fabri­quée par Aude Beau­sor, est un bel objet pour célé­brer la fin de l’année en famille.
  • Sté­phane Des­douets, sculp­teur sur bois : sculpteursurbois.fr
  • L’Atelier de l’Armorial, pour des repro­duc­tions de bla­sons : latelier-de-l-armorial.com
  • Ate­lier de la Tanière : des objets en terre cuite façon­nés en Auvergne.
  • Art Terre Euro­pa : de la terre cuite, du verre, des céra­miques, cet arti­san enra­ci­né tra­vaille tous les supports.
  • Olga Vales­ka, pho­to­gra­phies et objets artisanaux.
  • Arnaud Mar­tin, illus­tra­teur expo­sé par l’Institut Iliade.
  • Lore de l’Aurore, illus­tra­trice expo­sée par l’Institut Iliade.

Cou­tel­le­rie

  • Des cou­teaux Opi­nel.
  • Farol, cou­te­lier de La Rochelle, pro­pose des modèles indis­pen­sables aux ama­teurs de voile.
  • L’ate­lier JHP pro­duit les cou­teaux Mor­ta, très esthétiques.

Bijoux

  • Bal­tus Rotas, un ate­lier let­ton, pro­duit des bijoux très fins, repro­duc­tions de trou­vailles archéo­lo­giques locales, qui rap­pellent que le paga­nisme a long­temps domi­né sur ces terres.
  • L’Atelier Cobalt capi­ta­lise sur une longue recherche his­to­rique et recrée des bijoux gau­lois et romains à par­tir des tech­niques antiques.
  • Des bijoux grecs sur etsy.

Bien-être

  • Les “Par­fums d’Europe” créés par la cinéaste Cheyenne-Marie Caron, direc­te­ment ins­pi­rés par ses films : www.cheyennecarronparfums.com
  • Les savons Beli­sa­ma. Des savons fabri­qués dans l’Allier dont les matières pre­mières sont issues de l’agriculture bio­lo­gique et entiè­re­ment faits main, de la fabri­ca­tion à l’étiquetage, selon le pro­cé­dé ances­tral de la sapo­ni­fi­ca­tion à froid.

Produits du terroir

Man­ger

  • Anis des Vosges, Ber­lin­gots de Cau­te­rets, Fudge Polo­nais, le Bon­bon au Palais pos­sède un cata­logue éten­du de gour­man­dises d’antan.
  • En Avey­ron, les Cis­ter­ciennes de Bon­ne­val fabriquent un cho­co­lat délicieux.
  • Les Nonettes de Dijon, spé­cia­li­té bour­gui­gnonne, conviennent par­fai­te­ment à l’ambiance de Noël.
  • Le Miel Noir, jeunes api­cul­teurs fran­çais ins­tal­lés en Dor­dogne, pro­posent des miels de grande qualité.

Boire

  • Depuis 400 ans, les moines de la Grande Char­treuse pro­duisent la liqueur épo­nyme.
  • Les Arma­gnacs, héri­tiers d’une vieille tra­di­tion de pro­duc­tion d’alcool, ont une petite pro­duc­tion stric­te­ment contrô­lée et sont de ce fait assez peu adul­té­rés. Nous vous recom­man­dons les domaines suivants : 
    • Pel­le­haut
    • Auren­san
    • Châ­teau de Laubade
    • Gelas
    • Dar­ti­ga­longue
  • On trouve de nom­breux géné­pis en Savoie, mais celui de la Vanoise est pro­ba­ble­ment le plus fin et le plus équi­li­bré. La bou­tique en ligne vend aus­si des fleurs séchées, qui vous per­met­tront d’en faire vous-même de façon traditionnelle.
  • Eri­ka Spi­rit, des spi­ri­tueux aux saveurs dif­fé­rentes, uti­li­sant des bota­niques et pro­duits nobles, res­pec­tant le cycle des sai­sons, et s’inscrivant pour le déve­lop­pe­ment de son ter­ri­toire, la Dordogne.

Divers

  • Karan­tez Vro, « L’Amour du Pays », est avant tout une forme d’hommage à la Bre­tagne, à ceux qui ont fait le choix d’y res­ter vivre et tra­vailler, et qui nous offrent le meilleur de leurs efforts. La bou­tique en ligne pro­pose des pro­duits bre­tons sans concession.
  • La bou­tique Racine, basée à Cas­sel, s’est spé­cia­li­sée dans les pro­duits régio­naux Fla­mands. Vous y trou­ve­rez un grand choix de pro­duits de ter­roir, librai­rie régio­nale, jeux en bois tra­di­tion­nels, cave à bière, loca­tion de jeux d’estaminets, dra­peaux et déco­ra­tion fla­mande, le conseil en plus !

Patrimoine

Le Pass Patri­moine donne accès à plus de 450 monu­ments en illi­mi­té, en France et en Bel­gique. Outre le fait d’of­frir un an de thé­ra­pie par le beau, le Pass Patri­moine per­met éga­le­ment de sou­te­nir le patri­moine de façon active : 80% du prix du billet d’en­trée sont rever­sés au monu­ment visi­té. 10% de la marge sont rever­sés à la Fon­da­tion du patri­moine pour sou­te­nir les pro­jets de la Mis­sion Bern. Enfin visi­ter un monu­ment c’est sou­te­nir l’é­co­no­mie locale : res­tau­ra­teurs, hôte­liers, arti­sans, com­mer­çants et aider à la pré­ser­va­tion des savoir-faire de nos régions. 500 000 per­sonnes en France vivent de cette indus­trie non délo­ca­li­sable. En savoir plus : patrivia.net/order/pass-patrimoine