Institut ILIADE
Institut ILIADE

Accueil | Itinéraires européens | Amiens, capitale picarde

Amiens, capitale picarde

« – Et pourtant, ajouta Pencroff, qui montra une certaine difficulté à se résigner, le monde est bien savant ! Quel gros livre, monsieur Cyrus, on ferait avec tout ce qu’on sait !
- Et quel plus gros livre encore avec tout ce qu’on ne sait pas, répondit Cyrus Smith. »
Jules Verne, L’Ile mystérieuse

Amiens, capitale picarde
Pays : France
Région : Picardie
Cet itinéraire a pour but de faire découvrir la ville d’Amiens, capitale des Picards, à travers plusieurs époques : Préhistoire, Antiquité, Moyen-Âge.
Modes de déplacement : à pied, à bicyclette.
Durée du parcours : une journée.
Difficulté du parcours : Facile, accessible en famille.

Présentation géographique

Amiens, chef-lieu de la Somme, se situe en Picardie, à 116 kilomètres au nord de Paris (moins d’une heure trente de Paris en TER). La ville a été édifiée sur le bord de la via Agrippa, ancienne voie romaine reliant Lyon à Boulogne-sur-Mer.

Cadre historique et culturel

C’est à Amiens, alors Samarobriva, que débute la légende de saint Martin. Un soir d’hiver 334, un légionnaire chrétien nommé Martinus y a partagé son manteau avec un déshérité transi de froid. Il trancha son manteau en deux : seule la doublure lui appartenait, la clamyde elle-même faisait partie de l’équipement fourni par l’armée. Le reste de son manteau, appelé « cape », fut vénéré plus tard dans une pièce dont le nom est à l’origine du mot chapelle. Après une vie mouvementée, Martin fut nommé évêque de Tours. Il reste un des saints les plus célèbres de toute l’Europe.

La cathédrale : plus vaste cathédrale de France par ses volumes intérieurs (200 000 m³), elle fut érigée à partir de 1220 et achevée en 1288 par la pose de la pierre centrale du labyrinthe. Elle est inscrite depuis 1981 au patrimoine mondial de l’Unesco.

Le beffroi : construit au début du XVe siècle (1406-1410), le beffroi servait autrefois aux réunions des notables, puis de salle d’archives, de magasin d’armes et de prison. En 1406, un incendie a ravagé l’ancien beffroi. Le nouveau beffroi fut lui aussi victime des flammes en 1562, 1742 et 1940 (à cause d’un bombardement de la Luftwaffe). A l’intérieur, on peut encore visiter les anciens cachots et les morceaux de l’ancienne grosse cloche « Marie-Firmine » brisée sur le sol. Depuis 2005 le beffroi est classé au patrimoine mondial de l’Unesco.

Le cirque Jules Verne : un des derniers cirques en dur de France. Il fut construit en 1889 par l’architecte Émile Ricquier, élève de Gustave Eiffel. De style néoclassique, il est dominé par le rouge faisant appel au style pompéien. Classé aux Monuments historiques en 1975, l’édifice se distingue par son architecture exceptionnelle. Rénové au début des années 2000, il est aujourd’hui le plus grand cirque en dur de France.

La citadelle : C’est suite à la prise de la ville par les Espagnols en 1597, que la citadelle d’Amiens fut construite (de 1598 à 1610) sur ordre d’Henri IV afin de renforcer la frontière au nord du royaume. Elle est construite en brique, à chainages de pierres saillantes, ce qui est typique de la première moitié du XVIIe siècle.

La maison de Jules Verne : maison dans laquelle Jules Verne vécut de 1882 à 1900. Vous pourrez ainsi découvrir la vie de cet écrivain à travers plus de 700 objets et documents patrimoniaux.

Les hortillonnages : L’histoire de la culture maraîchère dans les hortillonnages d’Amiens est très ancienne à tel point que l’on ne sait la dater avec précision. D’après la légende la cathédrale fut construite (XIIIe siècle) sur un champ d’artichauts cédé par les maraîchers des hortillonnages. Ces hortillonnages constituent un cadre exceptionnel, un espace de verdure et d’eau en plein centre de la ville. Les visites peuvent se faire en barque mais aussi à pied.

Quartier Saint-Leu : au pied de la cathédrale, c’est le quartier le plus animé de la ville. Surnommé la petite Venise du nord, c’est aussi un magnifique quartier touristique parfait pour se promener au bord de la Somme.

Le musée de l’Hôtel de Berny : Ce musée est installé dans un hôtel particulier de style Louis XIII datant de 1634. Ses collections datant du XIXe siècle se composent de boiseries, de meubles et d’objets d’art. On peut y voir un portrait de Jules Verne.

Le musée de Picardie : Edifié en 1863, il est l’un des tous premiers musées de France dont le bâtiment a été spécialement construit pour contenir un musée. Possédant de nombreuses collections allant de l’archéologie à l’art moderne et contemporain, en passant par l’art médiéval et les Beaux-Arts, c’est une étape immanquable pour tous les amateurs d’art.

Description de l’itinéraire

Vous pouvez débuter par le beffroi, qui abrite des cachots, que l’on peut toujours visiter.

Pour aller à la cathédrale, prenez la rue Saint-Martin aux Waides, continuez tout droit sur la rue Henri IV. La cathédrale Notre-Dame est une véritable fierté pour les Samariens (habitants de la Somme), vous pourrez y découvrir notamment son fameux labyrinthe.

En sortant de la cathédrale prenez la rue Cormont puis tournez à droite rue Victor Hugo pour aller au musée de l’Hôtel de Berny. Prévoir 15 minutes de visite au minimum.

Rebroussez chemin vers la cathédrale, traversez le parc de l’Evêché (qui se trouve derrière celle-ci) et dirigez-vous vers la place du Don ; vous voilà dans le quartier Saint-Leu. Vous pouvez vous promener sur les bords de la Somme tout en admirant ses canaux et ses maisons colorées et pourquoi pas vous arrêtez sur le quai Bélu pour y goûter les spécialités régionales, dont la ficelle picarde.

Après cette promenade, engagez-vous sur le Port d’Amont puis prenez sur votre gauche et longez pendant 200 mètres le boulevard Beauvillé, pour accéder à la maison des Hortillonnages (il vous faut traversez le boulevard). Vous pouvez embarquer pour une balade en bateau d’une heure avec un guide (il vaut mieux réserver. Tél : 03 22 92 12 18). Les hortillonnages sont un véritable havre de paix de 300 hectares jardinés par l’homme.

Pour vous rendre à la maison de Jules Verne (comptez 20 minutes) longez le boulevard Beauvillé direction sud-ouest puis continuez tout droit jusqu’à la place Alphonse Fiquet où pourrez voir la tour Perret. Poursuivez votre chemin en suivant le boulevard. Une fois place du maréchal Joffre, prenez au gauche, et au rond-point prenez la première sortie. Vous voilà arrivé au pied de la maison qu’a habité Jules Verne que vous pouvez visiter en 1 heure.

Un fois la visite terminée, reprenez le boulevard Jules Verne jusqu’à la place Longueville où vous découvrirez le cirque d’Amiens, un des derniers cirques en dur de France.

Pour aller au musée de Picardie, prenez la rue de la République. Pour découvrir ses riches collections allant de l’archéologie au XXe siècle, prévoyez deux heures.

S’il vous reste d’un temps vous pouvez vous rendre à la citadelle en direction du nord de la ville (comptez 20 minutes).

Visite annexe

Le site et musée archéologique Samara à 15 minutes au nord d’Amiens : samara.fr

Accès

La ville d’Amiens est accessible par la route (autoroute A16) et par le train (TER).

Équipement

Chaussures de marche légères, vêtements à adapter en fonction de la saison.

Liens

Année où cet itinéraire a été parcouru : 2020