Accueil | Matières à réflexion | La longue et riche histoire de la Hongrie. Éditorial de Philippe Conrad (NRH n°87)

La longue et riche histoire de la Hongrie. Éditorial de Philippe Conrad (NRH n°87)

La longue et riche histoire de la Hongrie. Éditorial de Philippe Conrad (NRH n°87. Dossier : Indomptable Hongrie).

La longue et riche histoire de la Hongrie. Éditorial de Philippe Conrad (NRH n°87)

Les Hongrois viennent d’approuver, à 98 % des suffrages exprimés, la décision prise par leur Premier ministre de refuser les quotas de répartition des réfugiés qu’entendent leur imposer Angela Merkel et les technocrates bruxellois. Les médias du système n’en ont pas moins chanté victoire, le quorum de participation nécessaire à la validation de ce choix n’ayant pas été atteint. Amère victoire pour les tenants de la pensée unique, incapables de comprendre que les peuples ne sont pas des agrégats informes d’individus interchangeables, privés de racines et de mémoire. Le gouvernement hongrois a de plus aggravé son cas en faisant école. La Slovaquie, la République tchèque et la Pologne, réunies au sein du groupe de Visegrad opposent un front commun aux diktats de Bruxelles. La perspective de voir l’Autriche rejoindre la dissidence fait craindre le pire… Les performances électorales des partis « populistes » dans d’autres pays européens ne font qu’accroître les inquiétudes des tenants d’un mondialisme déconnecté du réel.

L’histoire demeure heu­reu­se­ment ouverte et l’avenir n’est écrit nulle part, les dernières décennies l’ont lar­ge­ment confirmé mais, quelles que soient les pers­pec­tives d’un sur­saut sal­va­teur face à la société mar­chande planétaire déculturée en cours de for­ma­tion, il convient de s’interroger quant aux rai­sons qui ont fait qu’un petit pays de dix mil­lions d’habitants porte aujourd’hui, par l’exemple qu’il donne, les espoirs de bon nombre d’Européens.

L’esprit de résis­tance et la rési­lience dont ont su faire preuve les Hon­grois au cours de leur his­toire mil­lé­naire trouvent sans aucun doute leur source dans les siècles d’épreuves qu’ils ont dû tra­ver­ser pour main­te­nir une iden­ti­té constam­ment mena­cée. Née de la fusion de l’élément magyar issu des steppes orien­tales avec des popu­la­tions slaves puis ger­ma­niques, la popu­la­tion hon­groise, réunie et chris­tia­ni­sée par saint Étienne au tour­nant de l’an 1000, connaît d’abord les luttes oppo­sant les Grands à l’autorité royale. en 1242, les tatars enva­hissent le royaume qui perd le tiers de sa popu­la­tion.

Il faut, au XIVe siècle, l’avènement de la dynas­tie d’Anjou pour que le royaume de la sainte Cou­ronne renoue avec la puis­sance. Le retour de l’instabilité dynas­tique favo­rise les entre­prises des Otto­mans et le roi Sigis­mond est vain­cu en 1396 à Nico­po­lis. L’irruption de Tamer­lan en Asie mineure laisse un sur­sis à l’Europe bal­ka­nique et danu­bienne mais les exploits de Jean Hunya­di n’ont qu’un effet retar­da­teur. En 1526, la défaite de Mohacs signe la fin de la Hon­grie médié­vale, occu­pée désor­mais en majeure par­tie par les turcs jusqu’à la fin du XVIIe siècle, quand les vic­toires de Charles de Lor­raine et du prince Eugène ouvrent le temps du repli otto­man.

Inté­grés à l’empire Habs­bourg en y conser­vant nombre de leurs liber­tés tra­di­tion­nelles, les Hon­grois res­te­ront fidèles à Fran­çois Ier quand Napo­léon ten­te­ra de les entraî­ner contre leur sou­ve­rain légi­time. Mais le prin­temps des peuples de 1848 les voit se dres­ser contre vienne et récla­mer en vain leur indé­pen­dance. ils sau­ront au moins se garan­tir une large auto­no­mie dans le cadre du com­pro­mis de 1867, fon­da­teur de la double Monar­chie aus­tro-hon­groise qui les fait par­ti­ci­per au concert euro­péen jusqu’à la guerre de 1914–1918 dont l’issue se révèle pour eux épou­van­table.

Vain­cus, ils voient leur ter­ri­toire lar­ge­ment ampu­té et nombre de leurs natio­naux consti­tuer des mino­ri­tés dans les pays voi­sins. Contraints de se ral­lier au camp de l’axe au cours de la deuxième Guerre mon­diale, ils bas­culent ensuite pour près d’un demi-siècle dans la nuit com­mu­niste. en 1956, ils mani­festent leur soif de liber­té avant de la conqué­rir en 1990 lorsque s’effondre le bloc sovié­tique. L’oligarchie qui s’installe alors a vite fait de déce­voir. Les émeutes de 2006 réveillent l’esprit de rébel­lion d’un peuple qui refuse de subir, une révolte qui fait écho à celles de 1848 et de 1956.

Le secret de cette résis­tance réside peut-être sim­ple­ment dans le fait que les Hon­grois sont les héri­tiers d’une longue et riche his­toire dont ils ont conser­vé la mémoire, source indis­pen­sable au main­tien de leur iden­ti­té, la meilleure des défenses contre le nivel­le­ment mor­ti­fère engen­dré par le mon­dia­lisme libé­ral.

Phi­lippe Conrad

Au sommaire de ce numéro

  • Édi­to­rial. La riche his­toire de la Hon­grie. Par Phi­lippe Conrad
  • Ren­contre. Un diag­nos­tic pour l’Europe en crise. Entre­tien avec Jean-Fran­çois Gau­tier. Pro­pos recueillis par Pau­line Lecomte
  • Actua­li­té. Le billet inat­ten­du de Péron­cel-Hugoz. Les domi­ni­cains à Saint-Maxi­min
  • Anni­ver­saire. Le tour du monde de Bou­gain­ville. Par Phi­lippe Conrad
  • Mémoire. L’armée de Condé ou la grande errance. Par Anne Ber­net
  • 1914–1918. Les si mal nom­més “comi­tés secrets”. Par Rémy Porte
  • Décryp­tage. Été 1944. L’épuration en Haute-Vienne. Par Xavier Larou­die
  • Por­trait. Syl­la, de la Répu­blique au pou­voir per­son­nel. Par Emma Demees­ter
  • Jeu. Syl­la et son temps
  • Mémoire des lieux. Notre-Dame de l’Épine, au coeur de la Cham­pagne. Par Fabrice Madouas
  • La camé­ra explore l’histoire. Du Gues­clin. Par Phi­lippe d’Hugues
  • Livres. Actua­li­té de livres his­to­riques
  • Un his­to­rien, une œuvre. Albert Mathiez. Par Oli­vier Zajec
Indomptable Hongrie
  • Pré­sen­ta­tion du dos­sier
  • La Sainte cou­ronne de Hon­grie. Entre­tien avec Geza Palf­fy. Pro­pos recueillis par é. Mous­son-Les­tang
  • Saint Mar­tin, euro­péen et fédé­ra­teur. Par Ferenc Toth
  • Les Ange­vins de Hon­grie. Par Mar­tin Benoist
  • La Hon­grie face aux Turcs. Entre­tien avec Pal Fodor. Pro­pos recueillis par é. Mous­son-Les­tang
  • Mars Hun­ga­ri­cus in Gal­lia. Par Ferenc Toth
  • La révo­lu­tion hon­groise de 1848. Par Hen­ry Bog­dan
  • La musique, c’est l’âme d’un peuple. Par Jean-Fran­çois Gau­tier
  • 1918–1919 : les Rouges, les Blancs et les Alliés. Par Nico­las de Lam­ber­te­rie
  • La bles­sure du trai­té de Tri­anon. Par Alexis Las­sagne
  • Nico­las Hor­thy, le régent mécon­nu. Par Ghis­lain de Dies­bach
  • Le par­ti des Croix flé­chées. Par David Tarot
  • 1956 : les com­bat­tants de la liber­té. Par Hen­ri-Chris­tian Giraud
  • L’octobre 1956 de Domi­nique Ven­ner. Pro­pos recueillis par Nico­las de Lam­ber­te­rie
  • La Hon­grie depuis 1956, de Kadar à Orban. Par Nico­las de Lam­ber­te­rie
  • Vik­tor Orban, cham­pion de l’Europe des nations sou­ve­raines. Entre­tien avec Vik­tor Orban

Voir aussi