Archives

Toutes les publications en ligne comportant le tag ‘montagne’

  • Dolomites occidentales du Tyrol du Sud

    Dolomites occidentales du Tyrol du Sud

    Durant cinq siècles, le Haut-Adi­ge/­Ty­rol du Sud a fait par­tie de l’Empire romain ; à la chute de ce der­nier, la région est entrée dans une aire lin­guis­tique et cultu­relle essen­tiel­le­ment ger­ma­nique. A par­tir de 1248, elle est dési­gnée sous le nom de Tyrol, du patro­nyme des comtes qui y déte­naient le pou­voir. Entre 1802 et 1918, dans le cadre de l’Empire aus­tro-hon­grois, elle a été inté­grée au Tyrol autri­chien.

    Lire la suite
  • Autour de Derborence, sur les traces de Ramuz

    Autour de Derborence, sur les traces de Ramuz

    « On monte tou­jours ; la pente rai­dit. On est arri­vé main­te­nant dans de grands pâtu­rages, tout cou­pés de res­sauts pier­reux qui leur font des étages suc­ces­sifs. On n’est déjà plus bien loin de Der­bo­rence ; on n’est plus bien loin non plus de la région des gla­ciers, parce qu’à force de mon­ter on arrive fina­le­ment à un endroit qui est un col, lequel est for­mé par le res­ser­re­ment des chaînes juste au-des­sus des pâtu­rages et des cha­lets d’Anzeindaz. Der­bo­rence, c’est là tout près. On n’a plus qu’à aller droit devant soi. Et, tout à coup, le sol vous manque sous les pieds. On est soi-même à près de deux mille mètres et c’est cinq ou six cents mètres plus bas qu’est son fond. »

    Lire la suite
  • Sils-Maria : à l'aube de Zarathoustra

    Sils-Maria : à l’aube de Zarathoustra

    L’Engadine, ce sont des alpages fleu­ris, des vil­lages aux mai­sons déco­rées de bou­que­tins et d’edelweiss, le châ­teau de Tarasp et des val­lons sau­vages.
    L’Engadine vous parle aus­si de Coc­teau et de Hesse, de Rilke et de Proust, de Gia­co­met­ti, de Segan­ti­ni, et des Romains au Col du Julier.
    L’Engadine, le toit de notre Europe, d’où les eaux des­cendent vers la mer Noire, l’Adriatique et la mer du Nord…

    Lire la suite