Archives

Toutes les publications en ligne comportant le tag ‘Homère’

  • Un été avec Homère…

    Un été avec Homère…

    Un été avec Homère… Quelle belle idée, n’est-ce pas ? Mais, me direz-vous, pour­quoi jus­te­ment ne pas se « conten­ter » de lire l’Iliade et l’Odyssée plu­tôt qu’une nou­velle « ana­lyse » sur les œuvres du divin aède ?

    Lire la suite
  • #ColloqueILIADE 2018 : Ce que nous devons aux Européens

    #ColloqueILIADE 2018 : Ce que nous devons aux Européens

    Fiers d’être Euro­péen ? C’est un contrat ambi­tieux. Mais qu’est-ce que cela signi­fie, au juste, être Euro­péen, ou vivre en Euro­péen ? Il est de bonne péda­go­gie, face à une telle ques­tion, de suivre un conseil de Machia­vel. Dans son exil à San Cas­cia­no, alors qu’il rédi­geait Le Prince (1512), il avait expé­ri­men­té une méthode, dont il dit à un ami : « Le soir venu, […] je pénètre dans le sanc­tuaire antique des grands hommes […]. Je ne crains pas de m’entretenir avec eux, et de leur deman­der compte de leurs actions. Et ils me répondent avec bon­té. »

    Lire la suite
  • Vivre en Européen : « La nature comme socle, l’excellence comme but, la beauté comme horizon »

    Vivre en Européen : « La nature comme socle, l’excellence comme but, la beauté comme horizon »

    Extrait de l’ouvrage col­lec­tif de l’Institut ILIADE Ce que nous sommes — Aux sources de l’identité euro­péenne, par Gré­goire Gam­bier (Pierre-Guillaume de Roux édi­teur, lan­ce­ment offi­ciel à l’occasion du col­loque annuel de l’ILIADE, le 7 avril 2018 à Paris).

    Lire la suite
  • Pour une éthique européenne de la tenue

    Pour une éthique européenne de la tenue

    Ouvert par le cata­clysme de la Pre­mière Guerre Mon­diale, le cycle du « sombre ving­tième-siècle » a plon­gé l’Europe dans une crise de civi­li­sa­tion sans pré­cé­dent, l’amenant à secré­ter elle-même, à tra­vers les idéaux fai­san­dés d’un uni­ver­sa­lisme enne­mi des nations et des peuples, le poi­son du « grand effa­ce­ment » qui menace de détruire jusqu’aux racines de son génie.

    Lire la suite
  • Le Chant des alouettes : une excellente initiative culturelle et enracinée

    Le Chant des alouettes : un bréviaire indispensable

    La connais­sance de l’histoire et des valeurs de la civi­li­sa­tion euro­péenne ne peut faire l’impasse sur l’appréhension de l’univers esthé­tique propre aux Euro­péens. Et l’on sait depuis « le divin Homère » que cet uni­vers s’exprime aus­si par la voix des aèdes.

    Lire la suite
  • Virgile, notre vigie

    Virgile, notre vigie

    Si le latin, tour à tour langue des admi­nis­tra­tions et des armées impé­riales, des éru­dits et des ecclé­sias­tiques, des let­trés d’hier (Mon­ther­lant) ou d’aujourd’hui (Matz­neff, Ober­lé, Féquant), peut à juste titre être qua­li­fié d’idiome sacré de l’Europe, Vir­gile est bien l’un de ses prin­ci­paux pro­phètes.

    Lire la suite
  • La réécriture des mythes européens dans le Seigneur des Anneaux (3/3)

    La réécriture des mythes européens dans le Seigneur des Anneaux (3/3)

    Fro­do a 33 ans au début du roman, âge de la mort du Christ comme cha­cun sait. Au cours de son périple, il accepte de prendre sur ses épaules le poids du péché des hommes, en por­tant l’Anneau unique et en pro­met­tant de le détruire, bien que cela entraîne de ter­ribles souf­frances psy­cho­lo­giques et phy­siques.

    Lire la suite
  • La réécriture des mythes européens dans le Seigneur des Anneaux (2/3)

    La réécriture des mythes européens dans le Seigneur des Anneaux (2/3)

    Les noms de Gan­dalf, Boro­mir, Gim­li, ou ceux des Nains du Hob­bit vous rap­pellent-ils quelque chose ? Ils sont tirés direc­te­ment ou légè­re­ment modi­fiés de l’Edda poé­tique.

    Lire la suite
  • La réécriture des mythes européens dans le Seigneur des Anneaux (1/3)

    La réécriture des mythes européens dans le Seigneur des Anneaux (1/3)

    J. R. R. Tol­kien disait qu’il avait été plus mar­qué par les auteurs clas­siques que par la lit­té­ra­ture anglaise, et que c’était grâce à Homère qu’il avait décou­vert le plai­sir de la lec­ture.

    Lire la suite
  • Une lecture européenne du Trône de Fer (3/3)

    Une lecture européenne du Trône de Fer (3/3)

    Une lec­ture euro­péenne du Trône de Fer ou “De la per­ma­nence et de la vita­li­té des repré­sen­ta­tions euro­péennes dans un phé­no­mène lit­té­raire et télé­vi­suel mon­dial”. Pour­quoi s’intéresser, en tant qu’Européen, aux rai­sons du suc­cès de George R.R. Mar­tin ? Troi­sième et der­nière par­tie.

    Lire la suite
Page 1 sur 212»