Ce que nous sommes
Le Chant des alouettes
Le Chant des alouettes
Citation du jour

Tous les bustes « classiques » semblent reprendre les mêmes traits et donnent aux galeries des musées une atmosphère de réunion de famille. Tous ces hommes sont différents. Et pourtant ils apparaissent tous parents. Les rois aux portiques des cathédrales gothiques ressemblent trait pour trait aux guerriers et aux athlètes de l’éternelle Hellade. Qui a voyagé dans les pays nordiques a soudain retrouvé, en regardant jouer les enfants, le sourire de l’ange de Reims. Parfois même au détour d’un sentier, sur un chemin brûlé de soleil, dans un décor d’oliviers tourmentés et de caillasses blanchâtres, resurgit du fond des âges un lumineux visage d’Atlante ou de Vandale.”
Jean Mabire, Thulé, le soleil retrouvé des hyperboréens, Robert Laffont, 1978

Itinéraires européens

Itinéraires européens

Des glaces de Sval­bard aux falaises de Gav­dos, de Tin­ta­gel en Cor­nouailles aux bulbes dorés de Nij­ni Nov­go­rod, notre Europe nous offre un nombre incal­cu­lable d’itinéraires…

Abécédaire européen

Abécédaire européen

Les entrées de ce dic­tion­naire ouvrent sur des cita­tions d’auteurs variés, choi­sis sans par­ti pris ni esprit de cha­pelle, mais pour l’intérêt de leurs pro­pos. Avec près d’un mil­lier de cita­tions…

Traditions

Itinéraires européens

Cette rubrique pro­pose des infor­ma­tions et ana­lyses sur les dif­fé­rentes formes prises par la tra­di­tion, au cours d’une sédi­men­ta­tion mul­ti­sé­cu­laire, pour finir par…
  • L’idée impériale en Europe : notre plus longue mémoire politique

    L’idée impériale en Europe : notre plus longue mémoire politique

    L’idée impé­riale demeure indis­so­ciable de la recon­nais­sance d’une forme de sacra­li­té propre à la fonc­tion sou­ve­raine : enra­ci­née dans la longue mémoire euro­péenne, elle se situe aux anti­podes de la reli­gion laïque et uni­ver­selle du pro­grès per­pé­tuel, ou du culte du grand mar­ché mon­dial.

    Lire la suite
  • Les voix de la forêt : le sentiment européen de la nature

    Les voix de la forêt : le sentiment européen de la nature

    Dans ses qua­trains déca­syl­la­biques, Rim­baud exprime une triple per­ma­nence, carac­té­ris­tique de la men­ta­li­té euro­péenne : celle de la forêt, figure de la plu­ra­li­té fon­da­men­tale de la nature, repaire de tous les mys­tères et de tous les pos­sibles – de toutes les liber­tés ; celle du monde habi­té par le divin – un monde défi­ni­ti­ve­ment imma­nent ; celle enfin de la sen­sua­li­té indis­so­ciable du beau – une esthé­tique com­plète de vie.

    Lire la suite
  • Comment notre monde a-t-il cessé d’être chrétien ? de Guillaume Cuchet

    Comment notre monde a-t-il cessé d’être chrétien ? de Guillaume Cuchet

    La déchris­tia­ni­sa­tion de la France, autre­fois « fille aînée de l’Eglise », même si la reli­gion catho­lique demeure aujourd’hui encore la pre­mière reli­gion du pays, repré­sente un bou­le­ver­se­ment sans pré­cé­dent dans la longue his­toire du chris­tia­nisme.

    Lire la suite
  • « Pour que l’or de l’aurore réponde à l’or du couchant »

    « Pour que l’or de l’aurore réponde à l’or du couchant »

    Faire le choix de la pré­fé­rence civi­li­sa­tion­nelle, réagir à la décons­truc­tion en cours, res­ter atten­tifs à la nature et aux mur­mures des forêts, cher­cher dans un nou­vel héroïsme la voie du salut de nos com­mu­nau­tés, tout cela nous per­met­tra d’entretenir la flamme vacillante des temps obs­curs jusqu’au retour vic­to­rieux de la lumière. Le com­bat est enga­gé mais la tâche est immense pour tous ceux qui savent, après le pro­phète de Sils Maria, que « l’Europe se fera au bord du gouffre ».

    Lire la suite
  • Communiqué de presse du 15 mars 2018 : Ce que nous sommes. Aux sources de l’identité européenne

    Communiqué de presse du 15 mars 2018 : Ce que nous sommes. Aux sources de l’identité européenne

    Ce pre­mier mani­feste de l’Institut ILIADE réunit un ensemble de textes ori­gi­naux et fon­da­teurs, expri­mant une vision du monde cohé­rente, cen­trée sur la figure pérenne de l’homme euro­péen.

    Lire la suite
  • Héros dites-moi ! Un album pour transmettre

    Héros dites-moi ! Un album pour transmettre

    Qui­conque s’intéresse à la scène folk et médié­vi­sante fran­çaise cite­ra Les Der­niers Trou­vères comme un clas­sique par­mi les groupes qui se dis­putent les faveurs des ama­teurs de fêtes médié­vales, du mar­ché de l’Histoire et des soi­rées pari­siennes thé­ma­tiques. Clas­siques aux deux sens du terme, ils sont incon­tour­nables par leur qua­li­té et leur popu­la­ri­té.

    Lire la suite
  • Pour une éthique européenne de la tenue

    Pour une éthique européenne de la tenue

    Ouvert par le cata­clysme de la Pre­mière Guerre Mon­diale, le cycle du « sombre ving­tième-siècle » a plon­gé l’Europe dans une crise de civi­li­sa­tion sans pré­cé­dent, l’amenant à secré­ter elle-même, à tra­vers les idéaux fai­san­dés d’un uni­ver­sa­lisme enne­mi des nations et des peuples, le poi­son du « grand effa­ce­ment » qui menace de détruire jusqu’aux racines de son génie.

    Lire la suite
  • Présence de Michel Déon

    Présence de Michel Déon

    Dans Bagages pour Van­cou­ver, émou­vant volume de mémoires, Michel Déon rap­pe­lait sa volon­té, et celle de ses amis, dont le regret­té Pol Van­dromme, de faire res­pi­rer à ses lec­teurs « un air moins mal­sain que celui de notre époque » tout en réin­tro­dui­sant dans ses livres « le plai­sir et la mélan­co­lie de vivre, une cer­taine digni­té devant l’œuvre de la mort. »

    Lire la suite
  • Nouvelle Sparte

    Nouvelle Sparte

    Il est rare de trou­ver des livres « pro­fonds » dans la lit­té­ra­ture pour ado­les­cents, sou­vent tour­née uni­que­ment vers le diver­tis­se­ment. « Nou­velle Sparte », le der­nier roman d’Erik L’Homme rompt avec ce confor­misme ambiant. Après son très réus­si « Regard des princes à minuit », l’écrivain nous offre avec ce der­nier livre un récit tré­pi­dant par son rythme mais aus­si empreint de poé­sie et de sen­ti­men­ta­li­té, nous invi­tant, sur­tout, à réflé­chir à notre être-au-monde.

    Lire la suite
  • À l'écoute du murmure des forêts...

    À l’écoute du murmure des forêts…

    « Ils nomment dieu le secret des bois » disait Tacite des Ger­mains pour sou­li­gner le lien par­ti­cu­lier que les peu­plades d’outre-Rhin entre­te­naient avec leurs forêts. Effec­ti­ve­ment, le “deut­scher Wald”, depuis les Nibe­lun­gen jusqu’aux Roman­tiques du XIXe siècle, fait intrin­sè­que­ment par­tie de la Wel­tan­schauung ger­ma­nique. Dès lors, qui mieux qu’un fores­tier alle­mand pou­vait écrire un livre consa­cré aux arbres qui allait deve­nir un véri­table phé­no­mène de librai­rie ?

    Lire la suite