Ce que nous sommes
Le Chant des alouettes
Le Chant des alouettes
Citation du jour

Sept cavaliers quittèrent la Ville au crépuscule, face au soleil couchant, par la porte de l’Ouest qui n’était plus gardée. Tête haute, sans se cacher, au contraire de tous ceux qui avaient abandonné la Ville, car ils ne fuyaient pas, ils ne trahissaient rien, espéraient moins encore et se gardaient d’imaginer. Ainsi étaient-ils armés, le cœur et l’âme désencombrés scintillant froidement comme du cristal, pour le voyage qui les attendait.”
Jean Raspail, Sept cavaliers quittèrent la Ville au crépuscule par la porte de l’Ouest qui n’était plus gardée, Robert Laffont, 1993

Itinéraires européens

Itinéraires européens

Des glaces de Sval­bard aux falaises de Gav­dos, de Tin­ta­gel en Cor­nouailles aux bulbes dorés de Nij­ni Nov­go­rod, notre Europe nous offre un nombre incal­cu­lable d’itinéraires…

Abécédaire européen

Abécédaire européen

Les entrées de ce dic­tion­naire ouvrent sur des cita­tions d’auteurs variés, choi­sis sans par­ti pris ni esprit de cha­pelle, mais pour l’intérêt de leurs pro­pos. Avec près d’un mil­lier de cita­tions…

Traditions

Itinéraires européens

Cette rubrique pro­pose des infor­ma­tions et ana­lyses sur les dif­fé­rentes formes prises par la tra­di­tion, au cours d’une sédi­men­ta­tion mul­ti­sé­cu­laire, pour finir par…
  • #ColloqueILIADE 2018 : L’art de la guerre culturelle. Asymétrie et guérilla

    #ColloqueILIADE 2018 : L’art de la guerre culturelle. Asymétrie et guérilla

    C’est quoi, le pou­voir ? Je veux par­ler du vrai pou­voir, du pou­voir au-des­sus du pou­voir, du pou­voir de par­ler en chaire, de par­ler sur la mon­tagne, pour soi et pour le monde, urbi et orbi. Ce pou­voir, ce serait la pri­vi­lé­gia­ture de Moïse, de l’autorité morale, de l’autorité reli­gieuse. C’est ce que Michel Fou­cault a appe­lé dans sa leçon inau­gu­rale du Col­lège de France « l’ordre du dis­cours », par quoi chaque socié­té s’efforce de pro­duire et de contrô­ler les croyances col­lec­tives et les repré­sen­ta­tions du monde.

    Lire la suite
  • #ColloqueILIADE 2018 : Le front de la mémoire et de l’histoire

    #ColloqueILIADE 2018 : Le front de la mémoire et de l’histoire

    Dans la guerre séman­tique à laquelle nous sommes confron­tés, le voca­bu­laire uti­li­sé est révé­la­teur. Il est ques­tion de formes « anciennes » du magis­tère de l’histoire, de la « pas­sion » des conti­nui­tés, de « l’injonction » faite aux his­to­riens de « ras­su­rer », de « poi­son » contem­po­rain. Il convient d’écarter toute « com­pro­mis­sion » avec le pro­jet « idéo­lo­gique » qui « empri­sonne » la socié­té dans la « nos­tal­gie » d’un pas­sé « mythi­fié »…

    Lire la suite
  • Succès du colloque « Fiers d’être Européens ! » organisé par l'Institut ILIADE

    Succès du colloque « Fiers d’être Européens ! » organisé par l’Institut ILIADE

    Ce same­di 7 avril à la Mai­son de la Chi­mie à Paris, plus d’un mil­lier de per­sonnes ont par­ti­ci­pé au Ve col­loque annuel de l’Institut Iliade. Un beau suc­cès pour une réunion cultu­relle et poli­tique majeure, com­plè­te­ment occul­tée par les médias domi­nants.

    Lire la suite
  • #ColloqueILIADE : Comment se réveille un peuple ? Le cas hongrois

    #ColloqueILIADE 2018 : Comment se réveille un peuple ? Le cas hongrois

    Le Groupe de Vise­grád, qu’on appelle aus­si V4, réunit la Pologne, la Tché­quie, la Slo­va­quie et la Hon­grie. Ce qu’il faut en rete­nir est que ces pays, qui ont été des monar­chies impor­tantes durant le Moyen-Age, aux cours res­pec­tées et recon­nues, aux armées impor­tantes, ont fini par s’effondrer sous la pres­sion exté­rieure à la fin du Moyen-Age, et depuis un demi-mil­lé­naire, ont été aux prises avec des grandes puis­sances hos­tiles. Le cœur de l’Europe a ain­si été occu­pé, pillé, divi­sé, domi­né, conquis et colo­ni­sé.

    Lire la suite
  • #ColloqueILIADE 2018 : Introduction

    #ColloqueILIADE 2018 : Bienvenue au sein de notre communauté retrouvée

    Si Paul Valé­ry écri­vait en 1919 « Tout est venu à l’Europe et tout en est venu », force est de recon­naître que depuis la longue guerre civile euro­péenne qui a mar­qué le siècle de 1914, le far­deau de l’homme blanc aujourd’hui n’est plus celui qu’évoquait Rudyard Kipling, alors que l’Europe condui­sait encore le monde. Non, le far­deau de l’homme blanc c’est désor­mais de ram­per sous le poids de ses péchés, mar­qué du sceau de l’infamie.

    Lire la suite
  • Vivre en Européen : « La nature comme socle, l’excellence comme but, la beauté comme horizon »

    Vivre en Européen : « La nature comme socle, l’excellence comme but, la beauté comme horizon »

    Extrait de l’ouvrage col­lec­tif de l’Institut ILIADE Ce que nous sommes — Aux sources de l’identité euro­péenne, par Gré­goire Gam­bier (Pierre-Guillaume de Roux édi­teur, lan­ce­ment offi­ciel à l’occasion du col­loque annuel de l’ILIADE, le 7 avril 2018 à Paris).

    Lire la suite
  • L'Europe, malgré tout !

    L’Europe, malgré tout !

    Crise, aus­té­ri­té, laxisme migra­toire, chô­mage de masse, décul­tu­ra­tion, sou­mis­sion… l’Europe poli­tique, celle de l’Union Euro­péenne, construite dans une logique presque exclu­si­ve­ment mar­chande par des tech­no­crates et des ban­quiers, avance dans une impasse chaque jour plus étroite et plus sombre… Les peuples s’en détournent, la conspuent même.

    Lire la suite
  • Communiqué de presse du 7 mars 2018 : Ce que nous sommes. Aux sources de l’identité européennev

    Ce que nous sommes. Aux Sources de l’identité européenne, par Christopher Gérard

    Tonique, un vrai cor­dial !, le mani­feste que publie l’Institut Iliade sous la hou­lette de l’historien Phi­lippe Conrad, ancien direc­teur de sémi­naire au Col­lège inter­ar­mées de défense et patron de la défunte Nou­velle Revue d’Histoire. Son exal­ta­tion de la Chré­tien­té médié­vale, un tan­ti­net indul­gente sur le mode de conver­sion de notre conti­nent, touche d’autant plus que la France vient de perdre un offi­cier qui incar­na la figure du che­va­lier.

    Lire la suite
  • L’idée impériale en Europe : notre plus longue mémoire politique

    L’idée impériale en Europe : notre plus longue mémoire politique

    L’idée impé­riale demeure indis­so­ciable de la recon­nais­sance d’une forme de sacra­li­té propre à la fonc­tion sou­ve­raine : enra­ci­née dans la longue mémoire euro­péenne, elle se situe aux anti­podes de la reli­gion laïque et uni­ver­selle du pro­grès per­pé­tuel, ou du culte du grand mar­ché mon­dial.

    Lire la suite
  • Les voix de la forêt : le sentiment européen de la nature

    Les voix de la forêt : le sentiment européen de la nature

    Dans ses qua­trains déca­syl­la­biques, Rim­baud exprime une triple per­ma­nence, carac­té­ris­tique de la men­ta­li­té euro­péenne : celle de la forêt, figure de la plu­ra­li­té fon­da­men­tale de la nature, repaire de tous les mys­tères et de tous les pos­sibles – de toutes les liber­tés ; celle du monde habi­té par le divin – un monde défi­ni­ti­ve­ment imma­nent ; celle enfin de la sen­sua­li­té indis­so­ciable du beau – une esthé­tique com­plète de vie.

    Lire la suite
Page 3 sur 29«12345»1020...Dernière »