L’histoire fascinante des résistants cévenols prêts à mourir au nom de leur liberté de conscience donne à réfléchir en ces temps de coronavirus.