Vidéo #ÊtreEuropéen : ils ont voulu nous bâillonner, nous redoublons d’efforts !

Vidéo #ÊtreEuropéen : ils ont voulu nous bâillonner, nous redoublons d’efforts !

Imprimer en PDF

Une manœuvre hostile et frauduleuse à notre encontre avait conduit début octobre à la suspension de notre vidéo “Ni Lampedusa, ni Bruxelles : être Européen” alors qu’elle avait franchi le cap du million de vues sur YouTube et progressait au rythme de 25 000 nouvelles vues quotidiennes, se répandant de manière virale à travers la population.

Aujourd’hui, nous som­mes heu­reux de vous annon­cer que cet­te ten­ta­ti­ve de nous fai­re tai­re a échoué : par notre action déter­mi­née, “Être Euro­péen” vient d’être remis en ligne. Mais il faut main­te­nant rat­tra­per le temps per­du et retrou­ver le ryth­me de dif­fu­sion anté­rieur à sa sus­pen­sion. Pour cela, nous avons besoin de vous : par­ta­gez-la sur vos réseaux sociaux, dif­fu­sez-la mas­si­ve­ment autour de vous, seule maniè­re d’enclencher la vira­li­té !

Mais nous voulons maintenant aller plus loin encore

En effet, la sub­mer­sion migra­toi­re mena­ce désor­mais tou­te l’Europe. La ques­tion iden­ti­tai­re devient aujourd’hui cen­tra­le pour l’ensemble des peu­ples du conti­nent. Face aux mau­vais apô­tres de la culpa­bi­li­sa­tion euro­péen­ne et aux néga­teurs de notre iden­ti­té, “Être Euro­péen” illus­tre jus­te­ment la gran­deur, la spé­ci­fi­ci­té et la réa­li­té his­to­ri­que, cultu­rel­le et char­nel­le de notre “récit civi­li­sa­tion­nel”. Elle repré­sen­te à ce titre autant un mes­sa­ge d’espoir qu’un appel au sur­saut face à la mena­ce du “Grand Rem­pla­ce­ment”.

C’est pour­quoi l’institut ILIADE a mis en ligne une ver­sion en lan­gue alle­man­de de sa vidéo pha­re : “Weder Lam­pe­du­sa, noch Brus­sels, Europäer sein !”. Le choix d’une pre­miè­re ver­sion ger­ma­ni­que s’imposait du fait que l’Allemagne est la nation-sœur de la Fran­ce, consti­tu­ti­ve du noyau caro­lin­gien de l’Europe, mais aus­si par­ce qu’elle repré­sen­te depuis 70 ans l’épicentre de la culpa­bi­li­sa­tion euro­péen­ne, mena­cée aujourd’hui d’un véri­ta­ble chan­ge­ment de peu­ple par l’inconséquence cri­mi­nel­le de ses diri­geants. Là-enco­re, fai­tes connaî­tre cet­te vidéo auprès de vos cor­res­pon­dants et contacts ger­ma­no­pho­nes afin qu’elle connais­se un suc­cès au moins équi­va­lent à la ver­sion fran­çai­se.

Res­pec­tant notre voca­tion euro­péen­ne, une ver­sion ita­lien­ne “Né Lam­pe­du­sa, né Bruxel­les, esse­re Euro­peo !” vient d’être publiée et des ver­sions anglai­se, espa­gno­le, grec­que, hon­groi­se, fla­man­de sont éga­le­ment pro­gram­mées et seront mises en ligne très rapi­de­ment.

Ces dif­fé­rents pro­jets ont un coût. Pour nous aider à pro­dui­re ces nou­vel­les vidéos et contri­buer ain­si au réveil de la conscien­ce euro­péen­ne, nous vous invi­tons à fai­re un don en ligne ou en nous envoyant votre chè­que direc­te­ment à l’adresse sui­van­te : Ins­ti­tut ILIADE pour la lon­gue mémoi­re euro­péen­ne — BP 75225 — 49052 ANGERS cedex 2

Vos des­cen­dants et tou­te la jeu­nes­se d’Europe comp­tent sur vous et sur votre sou­tien sans faille. Il y a urgen­ce. Mer­ci d’avance !