Lecture dissidente : Ce que nous sommes

Lecture dissidente : Ce que nous sommes

Lecture dissidente : Ce que nous sommes

Face aux lubies qui menacent les peuples européens, la rectitude politique, la réécriture de leur l’histoire, la repentance et le Grand remplacement, il se devait d’y avoir riposte. C’est pourquoi l’Institut l’Iliade a publié « Ce que nous sommes », mi-manifeste, mi-manuel. Philippe Conrad y a réuni des plumes au talent indéniable qui placent cet ouvrage dans la continuité de l’œuvre de Dominique Venner. Il adopte une optique de « reconquête des esprits et des âmes », pour favoriser le « réveil des volontés et de la mobilisation de nos peuples. »

Pour être armés, il nous faut renouer avec nos racines les plus enfouies et avec l’esprit euro­péen qui n’est pas appa­ru ex nihi­lo. Sur le temple de Delphes figu­rait l’inscription « Connais-toi toi même » et c’est jus­te­ment l’objectif de ce livre qui se veut un pèle­ri­nage nous per­met­tant de récol­ter les clés de notre pas­sé pour ouvrir la porte de notre ave­nir, ou plu­tôt de ramas­ser les dif­fé­rentes pièces qui, une fois assem­blées, nous don­ne­ront un aper­çu de la gran­deur de notre patri­moine et du futur qui pour­rait être le nôtre.

Ce pas­sé où il nous faut pui­ser, c’est autant la Grèce païenne qui nous don­na les bases de notre pen­sée que la Rome et son Impe­rium, ou encore le Moyen Âge chré­tien qui remit de l’avant la noblesse des armes et des ver­tus. Ce pas­sé com­po­site fait par­tie de notre sub­stance col­lec­tive et nous ne pou­vons en écar­ter une par­tie sans nous renier et de fac­to empê­cher toute renais­sance.

Il nous faut donc apprendre à connaître et à recon­qué­rir ces pans de notre civi­li­sa­tion dont la maî­trise a fait notre gran­deur. Seule­ment alors pour­rons-nous nous éman­ci­per de l’individualisme mer­can­tile qui vise à nous cou­per de notre com­mu­nau­té pour­tant essen­tielle à notre sur­vie.

Après cet exer­cice, nous pour­rons nous lever en nous appuyant sur le socle de notre riche his­toire pour faire face aux menaces, pour « croire et oser » en ayant, comme le disait Domi­nique Ven­ner, « la nature comme socle, l’excellence comme but, la beau­té comme hori­zon. » Désor­mais, c’est à nous de nous sur­pas­ser et de trans­mettre aux nôtres cette culture plu­ri­mil­lé­naire qui nous appar­tient.

Rémy Trem­blay. Source : Le Har­fang, n° de juin/juillet 2018.

Ins­ti­tut Iliade sous la direc­tion de Phi­lippe Conrad, Ce que nous sommes, Pierre Guillaume de Roux, 2018, 198 p.

Ce que nous sommes. Aux sources de l’identité européenne

Acheter Ce que nous sommes. Aux sources de l’identité européenne

Ce que nous sommes. Aux sources de l’identité euro­péenne, sous la direc­tion de Phi­lippe Conrad, édi­tion Ins­ti­tut Iliade / Pierre-Guillaume de Roux, 2018, 199 p. 20 euros, frais de port com­pris.