Archives

Toutes les publications en ligne comportant le tag ‘Olivier Dard’

  • #ColloqueILIADE 2018 Refuser la repentance coloniale

    #ColloqueILIADE 2018 : Refuser la repentance coloniale

    La repen­tance, nous y sommes. Et cette repen­tance s’illustre par une phrase et par un évé­ne­ment tout à fait extra­or­di­naire. Le 10 mai 2001, à l’unanimité et durant la pré­si­dence de Jacques Chi­rac, les dépu­tés fran­çais, y com­pris les dépu­tés de droite, ont voté une loi, la loi dite « Tau­bi­ra ». Cette loi qua­li­fie de crime contre l’humanité la traite escla­va­giste. Mais pas n’importe quelle traite escla­va­giste : la seule et unique traite escla­va­giste euro­péenne.

    Lire la suite
  • Succès du colloque « Fiers d’être Européens ! » organisé par l'Institut ILIADE

    Succès du colloque « Fiers d’être Européens ! » organisé par l’Institut ILIADE

    Ce same­di 7 avril à la Mai­son de la Chi­mie à Paris, plus d’un mil­lier de per­sonnes ont par­ti­ci­pé au Ve col­loque annuel de l’Institut Iliade. Un beau suc­cès pour une réunion cultu­relle et poli­tique majeure, com­plè­te­ment occul­tée par les médias domi­nants.

    Lire la suite
  • Communiqué de presse du 7 janvier 2018 : Repentance, ahurissement, avachissement… Stop ou encore ? « Fiers d’être Européens ! »

    2018 : Fiers d’être Européens !

    La jour­née est divi­sée en deux séquences. La mati­née (10h-12h30) dres­se­ra le cadre de l’analyse, pour appe­ler à en finir avec la culpa­bi­li­sa­tion des Euro­péens. Inter­vien­dront à cette occa­sion Phi­lippe Conrad (« Pour­quoi s’attaquent-ils à notre His­toire ? »), Javier Por­tel­la (« Du nihi­lisme à l’ethnomasochisme »), ain­si qu’Olivier Dard et Ber­nard Lugan autour d’une table ronde ani­mée par Mar­tial Bild.

    Lire la suite
  • Communiqué de presse du 7 janvier 2018 : Repentance, ahurissement, avachissement… Stop ou encore ? « Fiers d’être Européens ! »

    Communiqué de presse du 7 janvier 2018 : Repentance, ahurissement, avachissement… Stop ou encore ? « Fiers d’être Européens ! »

    Cin­quante ans après Mai 68, le « macro­nisme » achève la vic­toire du libé­ral-libé­ra­lisme le plus débri­dé. Son cœur idéo­lo­gique reste celui de la gauche, mar­quée par l’héritage d’une mau­vaise conscience colo­niale, la repen­tance per­pé­tuelle et obli­ga­toire, la haine de soi. Il est temps d’y mettre un terme en retrou­vant l’amour de nos racines, la fier­té de ce que nous sommes !

    Lire la suite