Archives

Archives mensuelles pour ‘décembre 2016’

  • Noël, la plus européenne des fêtes

    Noël, la plus européenne des fêtes

    Si les recueils de contes de Noël sont nom­breux et variés, il n’existait pas jusqu’à pré­sent de véri­table antho­lo­gie ras­sem­blant les récits, poèmes et contes de Noël de toutes époques et de tous pays. Ce vide est aujourd’hui com­blé avec la paru­tion aux édi­tions Robert Laf­font du Bou­quin de Noël, magis­trale somme ras­sem­blée par Jéré­mie Benoit, conser­va­teur des châ­teaux de Tri­anon à Ver­sailles, his­to­rien d’art de la Révo­lu­tion et de l’Empire, mais aus­si auteur de plu­sieurs essais sur les cultures indo-euro­péennes.

    Lire la suite
  • Esthétique européenne : Le Serment des Horaces, de Jacques-Louis David (1785)

    Esthétique européenne : Le Serment des Horaces, de Jacques-Louis David (1785)

    L’Histoire romaine de Tite-Live et les Viris illus­tri­bus d’Aurelius Vic­tor nous narrent le com­bat de trois frères romains contre trois frères albains. L’épisode se situe au milieu du VIIe s. av. J.-C., sous le règne de Tul­lus Hos­ti­lius, troi­sième roi de Rome. La cité est alors en conflit contre celle d’Albe-la-Longue, pour mettre un terme aux hos­ti­li­tés, les auto­ri­tés décident que trois héros de chaque camp s’affronteront dans un com­bat à mort.

    Lire la suite
  • Eloge des Grecs

    Eloge des Grecs

    Reve­nons aux Hel­lènes d’autrefois, « super­fi­ciels par pro­fon­deur », comme disait Nietzsche, qui furent le zénith de notre monde, et que Flo­rence, Oxford et Ver­sailles ont ten­té d’égaler. Ancien diplo­mate, B. Nuss a vou­lu, par le biais d’un essai sur la Grèce éter­nelle, nous livrer quelques réflexions sou­vent toniques sur notre civi­li­sa­tion fati­guée, tarau­dée par le doute et la mau­vaise conscience.

    Lire la suite
  • L’antre corycien à Delphes

    L’antre corycien à Delphes

    Dans le mas­sif du Par­nasse, à deux heures et demie de marche de Delphes, au-des­sus d’un pla­teau qu’on découvre de la crête des Phédriades, une grotte s’ouvre au flanc de la mon­tagne, à 1 400 mètres envi­ron d’altitude. C’est le fameux Antre cory­cien, l’un des plus anciens lieux de culte euro­péen, où étaient hono­rés les Nymphes et le dieu Pan, divi­ni­té de la nature intel­li­gente féconde et créa­trice.

    Lire la suite