Archives

Archives mensuelles pour ‘février 2015’

  • Sils-Maria : à l'aube de Zarathoustra

    Sils-Maria : à l’aube de Zarathoustra

    L’Engadine, ce sont des alpa­ges fleu­ris, des vil­la­ges aux mai­sons déco­rées de bou­que­tins et d’edelweiss, le châ­teau de Tarasp et des val­lons sau­va­ges.
    L’Engadine vous par­le aus­si de Coc­teau et de Hes­se, de Ril­ke et de Proust, de Gia­co­met­ti, de Segan­ti­ni, et des Romains au Col du Julier.
    L’Engadine, le toit de notre Euro­pe, d’où les eaux des­cen­dent vers la mer Noi­re, l’Adriatique et la mer du Nord…

    Lire la suite
  • Le Songe d’Empédocle

    Le Songe d’Empédocle

    La réédi­tion du Son­ge d’Empédocle est l’occasion de reve­nir sur ce pre­mier et mer­veilleux roman de Chris­to­pher Gérard. C’est à une envoû­tan­te quê­te des ori­gi­nes, à une ini­tia­tion des plus exi­gean­tes sur les che­mins de tra­ver­se de la plus lon­gue mémoi­re – la plus rebel­le de tou­tes aus­si – que nous convie l’auteur, direc­teur de la mythi­que revue Antaios (1992–2001).

    Lire la suite
  • Le Carnaval

    Le Carnaval

    Les Satur­na­les et les Luper­ca­les de la Rome anti­que, de même que les fêtes dio­ny­sia­ques en Grè­ce, rele­vaient d’une sym­bo­li­que simi­lai­re qui consis­tait à inver­ser les rôles pen­dant quel­ques jours : les escla­ves deve­naient les maî­tres, les maî­tres deve­nant escla­ves les ser­vaient à table. Il faut cepen­dant remon­ter enco­re davan­ta­ge dans le temps pour com­pren­dre la signi­fi­ca­tion pro­fon­de du Car­na­val, qui consti­tue l’une des plus ancien­nes tra­di­tions liées aux cycles des sai­sons.

    Lire la suite
  • L’héritage d’Homère

    L’héritage d’Homère

    Homè­re, c’est plus qu’un nom. Les Anciens pen­saient qu’il conte­nait tout, il était « le com­men­ce­ment, le milieu et la fin ». C’est la fon­da­tion de la mai­son et même à bien des égards l’équipement de la mai­son. Il nous livre une concep­tion de l’honneur, du cou­ra­ge, de la com­pas­sion, de l’amour, de la patrie, du foyer. Le tout en vingt-qua­tre chants, autant pour l’Iliade que pour l’Odyssée, 24 chants qui se refer­ment sur eux-mêmes com­me les vingt-qua­tre let­tres de l’alphabet grec, com­me les vingt-qua­tre heu­res du jour.

    Lire la suite
  • Les Eparges, sur les traces de ceux de 14

    Les Eparges, sur les traces de ceux de 14

    « L’argile de ces champs col­le à nos semel­les, enve­lop­pe nos sou­liers, peu à peu, d’une gan­gue énor­me qui nous retient au sol. Mais des bal­les, sif­flant par-des­sus le ravin, vien­nent cla­quer autour de nous, fai­sant jaillir la boue des fla­ques. …

    Lire la suite
  • La Chandeleur

    La Chandeleur

    Il faut sou­vent se repor­ter aux vieux dic­tons popu­lai­res pour com­pren­dre enco­re aujourd’hui cer­tai­nes cho­ses : « L’origine a fait irrup­tion dans notre ave­nir », rele­vait Hei­deg­ger. L’un des dic­tons qui se rap­por­tent à la Chan­de­leur est assez évo­ca­teur : « A la Chan­de­leur , …

    Lire la suite
  • Le sentier cathare

    Le sentier cathare

    « Les sen­tiers catha­res ne se lisent pas seule­ment sur les car­tes : ils sont ins­crits, aus­si, dans la géo­gra­phie du cœur. »
    Michel Roque­bert
    « Il est des lieux sur les­quels souf­fle l’esprit », écri­vait Mau­ri­ce Bar­rès à pro­pos de la col­li­ne de Sion qui se dres­se …

    Lire la suite